Une nouvelle technologie au service de la créativité des enfants ayant un handicap

téléchargement (26)Texte traduit et adapté de New technology allows disabled children to express their creative side, publié sur le site de Royal Holloway University of London le 19 juillet 2011.
Le dessin, avec ses traits et ses couleurs, fait partie du développement cognitif des enfants. Ces derniers y trouvent un moyen d’exprimer leur créativité dès le plus jeune âge. Cependant, cette dimension de l’apprentissage manque à plusieurs enfants. C’est le cas des jeunes ayant un handicap physique ou psychologique. Un groupe de chercheurs de l’Université de Londres (Royal Holloway) tente de créer un programme d’ordinateur permettant à ces enfants de développer leur créativité.
Certains programmes permettaient déjà d’explorer certains aspects de la créativité par le dessin. Cependant, ces technologies demeuraient un problème pour les enfants ayant un handicap. La manipulation du clavier, de la souris ou d’une manette peut constituer des obstacles de taille.

Le projet

La technologie développée par les chercheurs de l’Université de Londres repousse les limites en créant un ordinateur qui reconnait le mouvement de l’œil sur l’écran. En suivant la trajectoire de l’œil, le programme fonctionne de sorte à détecter les préférences de l’utilisateur, pour ainsi s’ajuster à la créativité de chacun. L’ordinateur permettrait donc aux enfants de s’exprimer par l’art graphique sans manipuler le crayon, la souris ou le clavier. Un tel programme constitue une avancée non négligeable pour l’intégration des élèves ayant un handicap.
Les chercheurs ont vu leur projet intégré à une des expositions du Musée des Sciences de Londres. Ils invitent donc les visiteurs à venir essayer la technologie de leur nouveau programme. Cette expérimentation permettra d’évaluer cette technologie selon un groupe d’individus variés et d’avoir une certaine rétroaction de la part du public. En donnant quinze minutes de leur temps, les visiteurs du musée peuvent donc contribuer à l’avancement de la recherche par leur participation.

L’objectif

L’aptitude à dessiner, à créer, constitue un élément important qui facilite le développement cognitif. Les chercheurs espèrent que l’expérimentation leur permettra de contribuer à l’évolution des technologies existantes en ce sens. L’apprentissage ne peut qu’être bonifié par l’appropriation du concept d’imagination par les enfants. Donner l’opportunité aux jeunes ayant un handicap physique ou psychologique d’exprimer leur créativité est un pas de plus vers la réussite du plus grand nombre.

[Lire l’article]

Dernière modification : 3 mai 2018.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

2 commentaires

  1. Par boubaker le 26 juillet 2011 à 2:49

    etant responsable pedagogique de plusieurs centres educatifs spécialisés ,est-t-il possible d’avoir une documentation plus poussée sur cette technique? merci

    Commentaire inapproprié ?

  2. Par Carolann Claveau le 1 août 2011 à 13:14

    Bonjour,

    Comme mentionné dans le billet, l’expérimentation de la nouvelle technologie en question est en cours au Musée des Sciences de Londres. Il va de soi que le rapport et les résultats ne sont pas encore disponibles. Vous pouvez cependant vous rendre sur le site de la Royal Holloway University of London, où vous trouverez sûrement de l’information concernant le déroulement de la recherche.

    Vous pouvez également consulter le texte original qui a inspiré l’écriture du billet.

    Au plaisir !

    Commentaire inapproprié ?

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)