Jouer avec son enfant en bas âge contribue à sa réussite scolaire

téléchargement (30)Texte traduit et adapté de Good communication in early years key to success at school, publié sur le site de l’Université de Newcastle le 30 juin 2011.

Un groupe de chercheurs de l’Université de Newcastle s’est intéressé au lien entre l’environnement préscolaire de l’enfant et la réussite scolaire de ce dernier. L’étude démontre que l’interaction des parents avec leur enfant a une grande influence sur l’apprentissage lors de l’entrée à l’école.

La recherche est basée sur des questionnaires remplis par les mères avant l’entrée de leurs enfants sur les bancs d’école et sur les données recueillies auprès des écoles fréquentées par les jeunes. Les résultats comprennent l’observation de quatre éléments :

  • le risque socioéconomique
  • l’environnement de communication du jeune enfant
  • le développement du langage chez l’enfant
  • la préparation de l’enfant à l’école (entre 4 et 5 ans)

L’analyse des données a vite mené au constat évident que ce que les mères faisaient avec leur enfant (en termes d’activités et d’interactions) avait un impact important sur la performance scolaire à venir.

Les jeunes dont l’activité cognitive est stimulée par les parents à leur très jeune âge ont de meilleurs résultats scolaires que ceux qui, par exemple, passent beaucoup de temps devant la télévision. Les parents qui transmettent l’amour de la lecture très tôt à leurs enfants voient ces derniers connaitre un excellent départ à l’école. L’éveil de l’enfant contribue ainsi au développement du langage. Selon l’étude, mieux les enfants parlent à l’âge de deux ans, mieux ils se débrouilleront lorsqu’ils commenceront l’école.

La période préscolaire a donc une influence non négligeable sur l’intégration de l’enfant dans le système scolaire. Les chercheurs trouvent encourageant de constater que le temps que less parents passent à stimuler leur enfant sur le plan cognitifpeut faire avoir un réel effet positif sur la réussite scolaire. La transition vers l’école se fait également beaucoup plus doucement dans de telles conditions. À titre d’exemples, la découverte de la lecture et l’encouragement à développer le langage sont deux éléments qui sont identifiés par la recherche comme ayant un effet positif sur le rendement scolaire.

Bref, cette étude confirme une fois de plus que les parents peuvent contribuer au bon développement et à la réussite scolaire de leur enfant.

[Lire le rapport complet (pdf)]

Dernière modification : 5 janvier 2015.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 4,00 sur 5)

Un commentaire

  1. […] cognitive < perruche Get flash to fully experience Pearltrees Jouer avec son enfant en bas âge contribue à sa réussite scolaire John Flinchblaugh Texte traduit et adapté de Good communication in early years key to success at […]

    Commentaire inapproprié ?

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)