Écrire au primaire

Il est possible d’observer une certaine effervescence dans le milieu de la recherche concernant l’enseignement et l’apprentissage de l’écriture. Le Ministère de l’Éducation du Loisir et du Sport a élaboré un document de vulgarisation faisant état de synthèse des connaissances sur le sujet effectuée par Marie-France Morin, professeure à la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke.

La recherche démontre que l’enfant d’âge primaire est davantage préoccupé par les dimensions orthographique, syntaxique et mécanique de l’écriture. La maitrise de ces dimensions est préalable à l’intégration d’opérations plus complexes de la tâche, telles que la planification, la mise en texte et la révision. Le processus d’apprentissage a donc une grande influence sur la qualité des textes produits. L’intégration des différentes composantes du processus doit être graduelle. Le document du MELS met en lumière les effets positifs de la pratique enseignante de l’écriture au primaire en soulignant les apports du socioconstructivisme et de l’enseignement explicite.

L’approche socioconstructiviste

L’approche socioconstructiviste mise sur les interactions comme moyen d’enseignement et d’apprentissage de l’écriture. La coopération (sous forme d’atelier, de dyade, de tutorat entre élèves de même ou de différents niveaux) permet une amélioration de la qualité des textes produits. Les résultats de la recherche démontrent également l’effet bénéfique de cette méthode sur la motivation à écrire des jeunes, la progression des élèves de faible niveau et la fréquence des activités d’écriture. L’approche socioconstructiviste s’avère donc une solution intéressante grâce à sa proposition de contexte pédagogique suscitant l’interaction entre les élèves.

L’enseignement explicite

Les travaux de recherche traitent également des bons coups de l’enseignement explicite en ce qui concerne l’écriture au primaire. Par exemple, les échanges entre l’enseignant et la classe portant sur les stratégies d’écriture contribuent à développer chez les élèves un certain contrôle et leur autonomie quant à l’utilisation de ces stratégies. Une étude a d’ailleurs démontré que les jeunes faisant partie d’un groupe expérimental ayant bénéficié d’un enseignement explicite sur l’écriture ont écrit des textes narratifs d’une qualité généralement supérieure au groupe de contrôle.

La synthèse des travaux de l’Université de Sherbrooke permet de dégager les préoccupations du milieu scolaire et du monde de la recherche en ce qui concerne l’écriture au primaire. D’autres recherches sont cependant nécessaires afin de mesurer l’impact des pratiques étudiées quant à la progression des élèves.

Dernière modification : 6 janvier 2015.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 3,00 sur 5)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)