Avatar et comportements: quand l’apparence virtuelle influence les comportements

téléchargement (7)Les environnements virtuels permettent aux individus de modifier, s’ils le souhaitent, radicalement leur représentation d’eux-mêmes. Des recherches récentes ont montré qu’on déduit les comportements et les attitudes des membres d’une communauté virtuelle en observant l’apparence de leur avatar, un phénomène appelé « effet Proteus ».

Les deux études présentées ici, qui ont fait l’objet d’un article dans la revue Communication Research, nous permettent de mieux comprendre cet effet.

La première étude prolonge un travail qui a été mené en laboratoire en le testant dans une communauté en ligne réelle. Au terme de l’étude, les chercheurs ont constaté que la taille et l’attractivité d’un avatar dans un jeu en ligne sont des prédicteurs importants de la performance du joueur.

Grâce à la seconde étude, les chercheurs constatent que les changements de comportements qui découlent de l’environnement virtuel sont transférés dans l’environnement réel.

Pour cette étude, des participants ont été placés dans un environnement virtuel immersif et ont reçu soit un avatar de grande taille ou un avatar de petite taille. Ils ont par la suite dû interagir avec un comparse en vis-à-vis pendant environ 15 minutes. En plus de causer une différence comportementale dans l’environnement virtuel, le fait d’avoir un avatar de plus grande taille est associé à des échanges subséquents plus agressifs avec un interlocuteur en vis-à-vis.

Bref, ces deux études montrent que les apparences virtuelles peuvent influencer la façon dont les jeunes, comme les adultes, interagissent avec des membres de communautés en ligne ainsi qu’avec des interlocuteurs réels.

Nick Yee, Jeremy N. Bailenson, and Nicolas Ducheneaut (2009). The Proteus Effect: Implications of Transformed Digital Self-Representation on Online and Offline Behavior. Communication Research, vol. 36, no 2, p. 285-312 (résumé en ligne).

Dernière modification : 19 novembre 2014.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)