Une recherche révèle que les jeux de mains sur comptine favorisent le développement cognitif et moteur

Texte traduit et adapté de Research Confirms that Hand-Clapping Songs Improve Motor and Cognitive Skills in Children and Adults, publié sur le site de Amerian Associates Ben-Gurion University of the Negev le 28 avril 2010.

Un chercheur de l’Université Ben-Gurion du Néguev (BGU) a mené la première étude portant sur les comptines que les enfants entonnent pendant lesquelles ils font des jeux de mains (hand-clapping songs – voir la vidéo au bas de ce billet). Cette étude révèle un lien direct entre ce type d’activités et le développement de compétences importantes chez les enfants, mais aussi chez les jeunes adultes.

« Nous avons constaté que les enfants de la première à la troisième année qui chantent ces chansons montrent des compétences qui sont absentes chez les enfants qui ne font pas ce type d’activité, explique Idit Sulkin, chercheuse responsable de l’étude. Nous avons également constaté que les enfants qui font spontanément des jeux de mains pendant la récréation ont une calligraphie plus soignée, écrivent mieux et font moins de fautes d’orthographe. »

Des jeux qui pourraient prévenir certains problèmes d’apprentissage

Warren Brodsky, le psychologue qui a supervisé la thèse de doctorat de Sulkin, affirme que les conclusions de son étudiante mènent à penser que « les enfants qui ne participent pas à de tels jeux peuvent être plus à risque de développer des problèmes d’apprentissage comme la dyslexie et la dyscalculie. »

Il ne fait aucun doute que ces activités forment le cerveau et influencent le développement de l’enfant sous plusieurs aspects. Les enseignants croient également que ces enfants ont une meilleure intégration sociale que ceux qui ne jouent pas à ces jeux chantants.

Dans le cadre de l’étude, des enfants de plusieurs écoles primaires ont été invités à participer à un des ces programmes pendant 10 semaines : des cours d’appréciation de la musique ou des séances d’entrainement aux jeux de mains sur comptine.

« Dans un très court laps de temps, les enfants qui jusque-là n’avaient jamais joué à ces jeux ont rattrapé leurs retards en mettant à profit leurs habiletés cognitives », explique Sulkin. Mais cette constatation n’a émergé que pour le groupe d’enfants qui participaient au programme de jeux de mains. Cette conclusion permet à Sulkin de conclure que ce type de jeu devrait faire partie intégrante de l’éducation des enfants âgés de 6 à 10 pour favoriser leur développement moteur et cognitif.

Pendant l’étude, la chercheuse a interrogé les enseignants et les éducateurs en service de garde, elle a visité les salles de classe et a chanté avec les enfants. L’objectif initial de sa thèse était de comprendre pourquoi les enfants sont fascinés par les jeux de mains jusqu’à la fin de la troisième année, après quoi ces passe-temps sont brusquement abandonnés et remplacés par le sport.

« Ce fait explique le processus développemental que les enfants traversent, observe Sulkin. Les jeux de mains sur comptine apparaissent naturellement dans la vie des enfants vers l’âge de 7 ans et disparaissent vers l’âge de 10 ans. Pendant cette courte période, ces activités servent de plate-forme de développement pour renforcer les besoins affectifs, sociologiques, physiologiques et cognitifs des enfants. Il s’agit d’une étape de transition qui les mène aux prochaines phases de la croissance. »

Chanter, écouter et bouger

Sulkin souligne qu’aucune étude approfondie n’a étudié les effets à long terme des jeux de mains sur le développement moteur et cognitif. Cependant, la relation entre la musique et le développement intellectuel chez les enfants a été largement étudiée, ce qui amené de nombreux parents à se procurer des CD de « Baby Mozart » pour les faire écouter à leurs enfants.

Néanmoins, une autre étude de l’Université Ben-Gurion du Néguev (BGU) a démontré qu’écouter 10 minutes de musique n’améliore pas les performances dans la réalisation de tâches spatiales, comparativement à 10 minutes de jeux de mains sur comptine ou à 10 minutes de silence.

Enfin, Sulkin a découvert que les jeux de mains ont aussi un effet positif chez les adultes : les étudiants de l’Université qui ont rempli des questionnaires ont indiqué qu’ils étaient plus précis et moins tendus après des séances de jeux de mains.

« Ces jeux sont associés à l’enfance et de nombreux adultes les considèrent comme une plaisanterie, affirme la chercheuse. Mais une fois qu’ils commencent à jouer, ils disent se sentir plus alertes et de meilleure humeur. »

À lire sur un sujet similaire

Gestures lend a hand in learning mathematics

« Gesturing helps students develop new ways of understanding mathematics, according to research at the University of Chicago. Scholars have known for a long time that movements help retrieve information about an event or physical activity associated with action. A report published in the current issue of the journal Psychological Science, however, is the first to show that gestures not only help recover old ideas, they also help create new ones. The information could be helpful to teachers, scholars said. »

[Lire l’article en anglais]

Dernière modification : 18 novembre 2014.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (11 votes, moyenne: 4,82 sur 5)

Multimédia

2 commentaires

  1. Cet article est d’ une pertinence remarquable.Inspecteur de l’enseignement primaire en Belgique,je recommandais chaudement aux enseignants de première année primaire d’utiliser les les comptines mais je n’avais pas pensé à l’apport supplémentaire qu’aura apporté les jeux de mains en coordination. La lecture de ce document a complété mon information. Je regrette d’être à la retraite et de ne plus pouvoir en faire profiter les maîtresses et les maîtres des écoles maternelles et des premières classes primaires.
    Cela me donne l’envie de communiquer cet article aux enseignants que je connais. Je vais m’attacher à rechercher des comptines et à trouver les gestes qui les accompagneraient. Si un lecteur conquis par cette lecture et possédant déjà des comptines avec gestes renseignés, je serais heureux de faire sa connaissance. Il s’agit, de comptines en français.
    Bravo à ce chercheur. Chanter, écouter, bouger…quel formidable programme!

    Commentaire inapproprié ?

  2. Par Huck Marianne le 15 mai 2010 à 10:04

    Je fais un rapprochement avec le qi gong que je pratique depuis plus de 10 ans. Cette activité qui comporte un enchainement de mouvements codifiés en musique a des similitudes avec ces jeux de mains. Y a-t-il des études sur les bénéfices du qi gong tant pour l’activité intellectuelle que le bien etre physique. Marianne

    Commentaire inapproprié ?

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)