Les apprenants du nouveau millénaire sont-ils technologiquement à la hauteur? Résultats du PISA 2006

téléchargementL’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) vient de faire paraitre son rapport (PDF – en anglais) sur l’utilisation des technologies et les performances éducationnelles au test PISA, « une enquête menée tous les trois ans auprès de jeunes de 15 ans dans les 30 pays membres de l’OCDE et dans de nombreux pays partenaires. »

Une nouvelle fracture numérique

L’une des constatations les plus frappantes de cette étude est que la fracture numérique (Wikipédia) en éducation va au-delà de la question de l’accès à la technologie.

Grâce aux données du PISA, une nouvelle forme de fracture numérique a été identifiée: celle qui existe entre ceux qui possèdent les compétences nécessaires pour bénéficier de l’utilisation d’un ordinateur et ceux qui ne les ont pas. Ces aptitudes et ces compétences sont étroitement liées au capital économique, culturel et social de l’élève.

L’accès aux technologies de l’information et de la communication (TIC) et leur utilisation

Au chapitre de l’accès à un ordinateur à l’école, le Canada se situe au 10e rang, juste derrière la Corée du Sud et la Nouvelle-Zélande. Les écoles du Royaume-Uni, premier pays au classement, ont une moyenne d’un ordinateur pour trois élèves, alors les écoles canadiennes ont une moyenne de plus ou moins cinq élèves par ordinateur (voir la figure 2.3a). Sur le plan de l’accès à Internet à la maison, le Canada fait bonne figure avec une proportion de 94% des élèves branchés à la maison.

En ce qui a trait à l’utilisation des TIC, les Canadiens, les Coréens et les Néerlandais ont le plus confiance en leurs compétences à exécuter des tâches sur Internet et des tâches informatiques de haut niveau. De plus, le rapport nous apprend que :

  • 86 % des jeunes canadiens de 15 ans affirment utiliser Internet pour clavarder et envoyer des courriels;
  • 71 % pour chercher de l’information;
  • 52 % pour collaborer à un groupe ou à une équipe.

L’utilisation des TIC et les performances en sciences

Les données internationales recueillies au PISA ont aussi permis de trouver un lien positif entre la fréquence d’utilisation d’ordinateurs à l’école et l’attitude de l’apprenant envers les sciences. Sur le plan des performances, le rapport révèle une corrélation positive entre les résultats obtenus au PISA en sciences et l’utilisation d’un ordinateur à l’école, mais surtout, à la maison. Enfin, la confiance en ses compétences pour l’utilisation des TIC est aussi positivement liée à l’obtention de bonnes performances en sciences.

[Télécharger le rapport de l’OCDE (PDF)]

À lire sur le même sujet

État de l’apprentissage virtuel au Canada (CCA, 2009)

« Le présent rapport laisse entendre qu’une approche souple en matière d’éducation et de formation est essentielle pour préparer la société au XXIe siècle. Ce paradigme étendu inclura l’intégration complète des technologies d’apprentissage dans l’éducation et la formation. »

[Télécharger le rapport]

Construction des compétences numériques et réduction des inégalités : Une exploration de la fracture numérique au second degré (Fondation Travail-Université – Belgique, 2008)

« Cette étude s’intéresse aux enjeux de la fracture numérique au second degré, c’est-à-dire aux inégalités sociales qui peuvent résulter de la différenciation des usages des technologies de l’information et de la communication (TIC), particulièrement les usages d’internet, une fois que la barrière de l’accès est surmontée. Il s’agit d’une étude à court terme orientée vers l’aide à la décision politique, plus précisément dans le but d’affiner les mesures de la seconde phase du plan national d’action contre la fracture numérique. »

[Lire le rapport d’étude (PDF)]

Dernière modification : 15 juin 2018.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Un commentaire

  1. Par chelbat said le 14 juin 2014 à 11:09

    L’enseignement vise à respecter les valeurs humaines (respect de l’environnement naturel, de culture…). Les relations humaines sont trop complexes, ne pas confier à la machine toutes les tâches liées à l’apprentissage. Celle-ci peut fournir uniquement des fonctions assurées par le concepteur. Cela entraîne des confusions à propos des concepts, des perceptions, des représentations chez l’apprenant. Suivant la nature de l’apprentissage, l’efficacité de l’outil technologique renforce le processus d’apprentissage.
    Le changement des méthodes d’apprentissage pédagogique devrait être l’affaire de toute la société.

    Commentaire inapproprié ?

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)