Avoir une console de jeu à la maison pourrait affecter le rendement scolaire de certains garçons

téléchargement (15)Texte traduit et adapté de Game On? Video-Game Ownership May Interfere With Young Boys’ Academic Functioning, publié sur le site de l’Association for the psychological Science le 10 mars 2010.
Selon les résultats d’une nouvelle étude publiée dans la revue Psychological Science, posséder une console de jeux vidéo pourrait nuire au progrès scolaire de certains enfants. Les parents de jeunes garçons gagneraient à les encourager à s’adonner aux jeux vidéo avec modération.

Robert Weis et Brittany C. Cerankosky, chercheurs en psychologie à la Denison University ont mené une étude pour observer quels sont les effets à court terme du fait de posséder une console de jeu sur l’évolution du rendement scolaire chez des garçons âgés de 6 à 9 ans. Les familles qui ont participé à l’étude ne possédaient pas de console de jeux vidéo, mais les parents avaient déjà envisagé d’en acheter une. Les enfants sélectionnés ont passé des tests de Q.I., de lecture et d’écriture. De plus, les parents des jeunes participants et leurs enseignants ont rempli des questionnaires relatifs à leur comportement à la maison et à l’école.

La moitié des familles a reçu une console de jeu (ainsi que trois jeux vidéo choisis en fonction de l’âge des enfants) dès le début de l’étude. L’autre moitié l’a reçue quatre mois plus tard, soit à la fin de l’expérience. Au cours des quatre mois, les parents ont noté les activités de leurs enfants du retour à la maison jusqu’au coucher. À la fin des quatre mois, les enfants ont refait les examens de lecture et d’écriture ; les parents et les enseignants ont rempli de nouveau les questionnaires sur le comportement des enfants.

Les résultats de cette étude ont montré que les garçons qui ont reçu une console de jeux vidéo au début de l’étude ont passé plus de temps à jouer et moins de temps à s’investir dans leurs activités scolaires à la maison que leurs homologues qui ont reçu la console à la fin de l’expérience.

De plus, au terme des quatre mois, les garçons qui ont pu utiliser la console ont obtenu des résultats beaucoup plus faibles en lecture et en écriture comparativement aux garçons qui en ont reçu une plus tard.

Même si les parents des deux groupes n’ont pas signalé de différences comportementales avant et après l’étude, les enseignants des garçons qui ont reçu la console au début de l’étude ont signalé un nombre plus élevé de problèmes d’apprentissage.

Une analyse plus poussée a révélé que le temps passé à jouer à des jeux vidéo pourrait expliquer la relation entre le fait de posséder une console et de faibles résultats en lecture et écriture. Ces conclusions montrent que le temps qui devrait être consacré aux devoirs et aux leçons serait remplacé par les jeux vidéo, ce qui pourrait nuire au développement des compétences en lecture et en écriture chez les jeunes garçons. Les auteurs notent que lorsque les enfants ont des problèmes langagiers à cet âge, ils ont tendance à avoir plus de difficulté à acquérir des compétences avancées en lecture et en écriture par la suite.
Robert Weis and Brittany C. Cerankosky (2010). Effects of Video-Game Ownership on Young Boys’ Academic and Behavioral Functioning. Psychological Science, février 2010 (en ligne [PDF])

Dernière modification : 16 novembre 2014.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Un commentaire

  1. Par Anthony lavasseur le 25 mai 2015 à 13:24

    les jeux cest la vie

    Commentaire inapproprié ?

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)