Le SMS favoriserait le développement de la conscience phonologique

Texte adapté et traduit de l’anglais de Is texting valuable or vandalism?, publié sur le site de l’ Université de Conventry le 20 janvier 2010
Les enfants utilisent en grand nombre la fonction de messagerie SMS de leur téléphone sans fil. Selon une nouvelle étude de l’Université de Coventry (Royaume-Uni), les jeunes qui utilisent le langage SMS sont peu susceptibles d’éprouver des problèmes en orthographe et en lecture.

Les chercheurs, sous la direction de Clare Wood, professeur en psychologie du développement à l’Université de Coventry, ont observé un échantillon d’enfants âgés de 8 à 12 ans pendant toute une année scolaire. Leurs résultats ont révélé que l’utilisation du SMS pourrait éventuellement servir à prédire le niveau de conscience phonologique atteint par chaque enfant à la fin de l’année, ainsi que ses habiletés en lecture.

En outre, les chercheurs ont observé que la proportion des utilisateurs du SMS augmente avec l’âge, passant de 21 % chez les élèves de 4e année à 47 % chez ceux de 6e année. Pour l’équipe de Clare Wood, cette augmentation montre que les enfants qui utilisent le SMS doivent mobiliser des compétences de haut niveau en lecture et en écriture.

La théorie sur laquelle est fondée cette recherche porte sur l’une des compétences premières associées à la réussite en lecture et en orthographe : la conscience phonologique. La conscience phonologique désigne la capacité d’un enfant à détecter, à isoler et à manipuler des modèles de sons langagiers. Par exemple, les enfants qui peuvent dire quels mots riment ensemble ont un niveau particulièrement élevé de conscience phonologique.

À la suite des recherches préliminaires qui ont permis à Clare Wood de découvrir un lien entre l’utilisation du SMS et l’alphabétisation, la British Academy a accepté de financer l’étude. L’institution publiera d’ailleurs un rapport détaillé de la recherche l’année prochaine.

« Nous avons commencé à étudier ce sujet initialement pour voir s’il n’y avait pas une corrélation entre l’utilisation du SMS et les compétences en lecture-écriture, après que les médias aient véhiculé une image négative du SMS. Nous avons été surpris d’apprendre que non seulement la corrélation était forte, mais que l’utilisation du SMS jouait un rôle dans le développement de la conscience phonologique et des compétences en lecture chez les enfants. Le SMS semble également être une forme précieuse de langage qui permet à de nombreux enfants d’utiliser l’écrit et qui leur permet de pratiquer la lecture et l’orthographe sur une base quotidienne, soutient Wood.

« Alors que pouvons-nous faire des conclusions de notre étude ?, se demande Wood. Avec l’appui d’autres recherches, nous espérons susciter un changement d’attitude chez les enseignants et chez les parents, afin qu’ils reconnaissent le potentiel des activités d’apprentissages basées sur le SMS qui suscitent le développement de la conscience phonologique chez les enfants. En bref, nous croyons que l’utilisation du SMS par les enfants est loin d’être problématique. Si nous assistons à un déclin des normes en littératie chez les jeunes enfants, c’est en dépit du SMS et non à cause de lui. »

[Consulter l’article intégral  et l’article Phone texting ‘helps pupils to spell’ (BBC)]

Dernière modification : 23 juin 2016.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

Un commentaire

  1. […] Le SMS favoriserait le développement de la conscience phonologique — RIRE « Nous avons commencé à étudier ce sujet initialement pour voir s’il n’y avait pas une corrélation entre l’utilisation du SMS et les compétences en lecture-écriture, après que les médias aient véhiculé une image négative du SMS. Nous avons été surpris d’apprendre que non seulement la corrélation était forte, mais que l’utilisation du SMS jouait un rôle dans le développement de la conscience phonologique et des compétences en lecture chez les enfants. Le SMS semble également être une forme précieuse de langage qui permet à de nombreux enfants d’utiliser l’écrit et qui leur permet de pratiquer la lecture et l’orthographe sur une base quotidienne, soutient Wood. « Alors que pouvons-nous faire des conclusions de notre étude ? […]

    Commentaire inapproprié ?

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)