La programmation informatique du préscolaire à l’université

Lecture : 5 min.
Mis à jour le 27 Mar 2023

La programmation informatique est un sujet qui suscite de plus en plus d’intérêt en éducation. Elle peut contribuer au développement de la pensée informatique des personnes apprenantes ou à leurs habiletés de résolution de problèmes (Kanika et al., 2020). L’intégration pédagogique de la programmation informatique peut aussi être utilisée dans diverses disciplines dans le but d’apprendre des notions disciplinaires. Dans cet article, nous explorons les raisons pour lesquelles la programmation informatique devrait être intégrée dans l’enseignement, les moyens de le faire et les ressources disponibles pour soutenir le personnel enseignant.

Source de l’image : Shutterstock

Texte rédigé à partir du contenu de la rencontre Educere organisée par la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Montréal ayant pour titre Enjeux et occasions pour intégrer la programmation informatique du préscolaire à l’université.

Pourquoi devrait-on faire de la programmation informatique à l’école ?

La programmation est un langage qui existe depuis longtemps, permettant de donner des instructions à une machine pour réaliser diverses tâches. Tout comme les mathématiques, la programmation peut contribuer à développer la pensée logique et structurée. Il n’est évidemment pas attendu que tous les élèves deviennent des programmeurs, mais il est pertinent de leur faire comprendre l’importance de la programmation dans le monde actuel afin qu’ils puissent agir de manière responsable. En fait, de nombreux objets qui entourent le quotidien des élèves sont des objets connectés dont la programmation informatique est une composante essentielle. Pour permettre aux élèves de comprendre ce monde, il est important de leur apprendre à programmer. Sur le plan professionnel, les connaissances de la programmation informatique sont recherchées par les employeurs.

De plus, il semble que certains élèves peu impliqués lors de la réalisation des tâches en classe sont souvent engagés et intéressés lorsque les activités d’apprentissage qui leur sont proposées mobilisent la programmation informatique. Les activités d’apprentissage qui mobilisent la programmation permettent aux élèves de travailler dans un environnement sécuritaire où la prise de risque n’a pratiquement pas de conséquences. Les activités de programmation peuvent en effet devenir un coup de cœur notamment pour l’estime de soi des élèves qui n’arrivent pas toujours à rayonner dans les matières scolaires « de base ».

La programmation et la compétence numérique

Le Plan d’action numérique en éducation et en enseignement supérieur (ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, 2018) a pour vision l’intégration efficace et l’exploitation optimale du numérique au service de la réussite de toutes les personnes, qui leur permettent de développer et de maintenir leurs compétences tout au long de leur vie. Afin de définir la compétence numérique et l’intégrer efficacement dans l’offre de formation, une des mesures proposées est d’accroître l’usage pédagogique de la programmation informatique. Le Ministère reconnaît le potentiel interdisciplinaire de la programmation informatique. Il s’agit d’un bon moyen pour le personnel enseignant de développer la pensée informatique des élèves, car la programmation facilite l’acquisition de compétences technologiques, d’estime de soi et de méthodes de travail efficaces. La programmation informatique est soulignée dans la dimension 2 (habiletés technologiques) du cadre de la référence de la compétence numérique (ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, 2019). Il s’agit d’exploiter la programmation informatique pour permettre aux élèves d’améliorer leurs résolutions de problèmes, d’apprendre des notions disciplinaires et de développer leurs pensées critiques.

Comment intégrer la programmation dans son enseignement ?

La programmation peut être utilisée dans diverses disciplines. Il n’est d’ailleurs pas nécessaire d’être une personne experte pour intégrer des activités de programmation dans son enseignement. Ce qui est important pour l’enseignant est toujours de partir de son intention pédagogique pour intégrer la programmation de manière efficace et optimale. Il n’est pas question ici d’augmenter la charge de travail de la personne enseignante, mais de lui proposer des outils pour enseigner autrement et répondre à des problématiques existantes vécues par les élèves. Ainsi, la programmation ne doit pas être un objectif d’apprentissage, mais un moyen pour permettre aux élèves d’atteindre leurs objectifs d’apprentissage. Par exemple, une personne enseignante qui détecte les difficultés de collaboration de ses élèves pourrait intégrer une activité d’apprentissage qui mobilise la programmation informatique. Au cours de la réalisation de cette tâche, les élèves pourraient travailler en équipe et la personne enseignante poserait son attention sur le processus de collaboration de ses élèves.

Ressources et moyens pour commencer la programmation en classe

L’implication dans la formation continue et de la curiosité facilitent l’appropriation de nouvelles technologies. Il est cependant important d’accompagner le personnel enseignant dans sa formation continue ou sa formation initiale afin de démystifier la programmation informatique et de faciliter son intégration pédagogique. Plusieurs ressources sont disponibles pour soutenir l’intégration de la programmation informatique par le personnel enseignant qui désire apprendre et oser :

  • La présence de personnes enseignantes expertes en numérique : Ces personnes par leur proximité avec les personnes enseignantes des écoles (collègues) peuvent être l’une des premières ressources à considérer pour se former en intégration pédagogique de la programmation informatique ;
  • Les RÉCIT: constitués d’un réseau de personnes-ressources pour former et accompagner les milieux. Il en existe plusieurs dans les centres de services scolaires de la province. Ces personnes-ressources se déplacent dans les écoles ou organisent des formations en présentiel ou à distance pour soutenir les personnes enseignantes ;
  • Le Campus RÉCIT: constitué d’autoformations intégrant de la programmation informatique.

Pour en savoir plus...

L’usage pédagogique de la programmation informatique

La programmation : Pourquoi ? Pour qui ? Comment ?

Qu’est-ce que la programmation ?

La programmation chez les petits : une multitude de possibilités !

Kreocode

Formation RÉCIT MST, Robotique

Références

Educere. (2023). Enjeux et occasions pour intégrer la programmation informatique du préscolaire à l’université. Faculté des sciences de l’Université du Québec à Montréal avec la participation de :

Kanika, Chakraverty, S., & Chakraborty, P. (2020). Tools and Techniques for Teaching Computer Programming : A Review. Journal of Educational Technology Systems, 49 (2), 170‑198. https://doi.org/10.1177/0047239520926971

Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. (2018). Plan d’action numérique en éducation et en enseignement supérieur. http://www.education.gouv.qc.ca/fileadmin/site_web/documents/ministere/PAN-plan-action.pdf

Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. (2019). Cadre de référence de la compétence numérique. Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

Articles similaires

La robotique à la maternelle et les compétences du 21e siècle : quel rapport?

La société d’aujourd’hui ne se contente plus des compétences scolaires. Certes, le savoir-faire est important, mais le regard se porte de plus en plus sur le savoir-être et sur les compétences comportementales.

Voir l’article

Intégrer la programmation créative à l’école

Le programme de formation de l’école québécoise (PFEQ) abonde dans ce sens et son premier défi en témoigne : « préparer des jeunes différents à vivre dans un monde en changement ». Plusieurs estiment qu’on ne peut surmonter ce défi sans l’apprentissage de la littératie du 21e siècle : la programmation.

Voir l’article

Apprendre à programmer à l’école?

L’apprentissage de la programmation pourrait aider les élèves à développer leurs capacités à résoudre un problème en les initiant à raisonner de manière séquentielle et ordonnée, à découvrir et à s’intéresser de plus en plus à l’informatique.

Voir l’article

Commentaires et évaluations

Contribuez à l’appréciation collective

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *