Donner le goût d’écrire grâce au cercle d’auteurs

Temps approximatif de lecture : 3 à 4 minutes

Selon une recherche récente d’une équipe de l’UQAM, le cercle d’auteurs serait une façon innovante d’enseigner l’écriture en classe au primaire. En petits groupes, les élèves écrivent de façon régulière à partir d’un sujet de leur choix ou d’un déclencheur d’écriture. Ils partagent leurs textes, les commentent et les révisent ensemble. La recherche a développé une analyse de cette pratique en examinant la manière dont les enseignantes participantes arrivaient à mettre en œuvre cette démarche avec leurs élèves. Les chercheuses ont constaté que ces enseignantes, après avoir vécu elles-mêmes la démarche des cercles d’auteur, étaient mieux outillées pour modifier leurs pratiques d’enseignement de l’écriture.

Cette recherche est financée par les Fonds de recherche du Québec ‒ Société et culture (FRQSC) dans le cadre d’une action concertée en littératie avec le ministère de l’Éducation du Québec.

Source de l’image : ShutterStock

Le matériel à l’origine de cet article est issu d’un partenariat avec Réseau québécois de recherche et de transfert en littératie. Plus ressources sur ce thème sont disponibles sur leur site Web, dont plusieurs sont accessibles en ligne gratuitement.

Expérimenter le cercle d’auteurs

Pendant deux ans, les chercheuses Ophélie Tremblay et Élaine Turgeon (Université du Québec à Montréal) ainsi que Brigitte Gagnon (Centre de services scolaire des Hautes-Rivières) ont mené une recherche-action qui portait d’une part, sur le processus d’apprentissage des enseignantes dans l’appropriation des cercles d’auteurs. D’autre part, la recherche s’intéressait à documenter les quatre étapes de la démarche (le cercle de planification, le cercle de partage, le cercle de révision, le cercle de publication), en mettant l’emphase sur l’étape de la révision et sur les pratiques de rétroaction utilisées par les élèves.

Dans le cadre de cette recherche-action, les chercheuses ont animé une communauté d’apprentissage à laquelle ont participé six enseignantes du 3e cycle au primaire, deux conseillères pédagogiques, deux orthopédagogues et une direction d’école. Les enseignantes ont expérimenté des cercles d’auteurs et mis en œuvre la démarche dans quatre classes, auprès de 80 élèves.

Des bénéfices nombreux

Les chercheuses ont constaté que la participation d’enseignantes à des cercles d’auteurs favorisait le renouvellement des pratiques d’enseignement de l’écriture et encourageait la démarche en classe du primaire.

Des enseignantes engagées et motivées

La communauté d’apprentissage comme modalité d’accompagnement et de développement professionnel s’est avérée au cœur du succès de ce projet de recherche. En effet, le travail en équipe, le partage des réussites et des défis ainsi que le climat de confiance sont autant d’éléments qui ont contribué à soutenir l’engagement et la motivation des enseignantes. Celles-ci ont également apprécié avoir du temps pour s’approprier et expérimenter la démarche pour elles-mêmes et avec les élèves, en classe.

Développer sa posture d’auteur

Selon la littérature scientifique, pour enseigner efficacement l’écriture et accompagner adéquatement les élèves dans l’apprentissage de l’écriture, les enseignantes ont besoin d’expérimenter une pratique d’écriture personnelle. Ainsi, en participant à des cercles d’auteurs, les enseignantes ont vécu personnellement le processus d’écriture, approfondi leur compréhension de l’acte d’écrire et développé leur posture d’auteur.  Cette posture est centrale dans le développement professionnel et les expériences d’écriture vécues en classe.  Elle rend les enseignantes plus conscientes des défis du travail d’écrivain et du temps requis pour réaliser un projet d’écriture.

Faciliter la transposition en classe

La participation des enseignantes aux cercles d’auteurs leur a permis de s’approprier cette nouvelle approche d’enseignement de l’écriture en classe. Ayant elles-mêmes vécu la démarche, elles se sont senties motivées et compétentes pour faire vivre le cercle d’auteurs dans leurs classes.

Une démarche documentée

La recherche-action a permis de formaliser et de documenter les quatre étapes du cercle d’auteurs et de soutenir sa transposition en classe. En plus, huit conditions gagnantes ont été identifiées pour assurer le bon déroulement de la démarche en classe. Les principes et les étapes de la démarche sont présentés sur le site web du projet et illustrés par de nombreuses capsules vidéos.

Des effets positifs sur les élèves

Les enseignantes ont observé des effets positifs concrets sur les élèves qui ont participé aux cercles d’auteurs.  Elles ont constaté que les élèves étaient plus motivés et engagés dans les projets d’écriture et dans les cercles d’auteurs. Ils participaient plus activement dans l’apprentissage formel de la langue écrite et orale. Les enseignantes ont également observé une progression des compétences des élèves à interagir entre eux oralement et à formuler adéquatement des commentaires lors des cercles de révision.

Une pratique prometteuse

Bien que la recherche ait été menée auprès d’un petit groupe d’enseignantes et que les résultats puissent être difficiles à généraliser, les chercheuses font valoir le potentiel du cercle d’auteurs. Selon elles, cette pratique est porteuse à la fois « comme modalité de développement professionnel en enseignement de l’écriture et comme approche pour l’enseignement et l’apprentissage du français au primaire » (Tremblay et al., 2020, p. 10). Cela, à la condition de recourir à la communauté d’apprentissage pour soutenir le développement professionnel et de faire vivre les cercles d’auteurs par le personnel enseignant.

Références 

Consortium régional de recherche en éducation (dir.) (2020). Les cercles d’auteurs et les ateliers d’écriture pour apprendre et enseigner à écrire. Revue hybride de l’éducation, 4(2). https://doi.org/10.1522/rhe.v4i2

Tremblay, O., Turgeon, É. et Gagnon, B. (2020). Une communauté d’apprentissage d’enseignants-auteurs : pour une démarche engagée d’enseignement de l’écriture au 3e cycle du primaire (rapport de recherche, projet no2017-LC-196988). Université du Québec à Montréal, Commission scolaire des Hautes-Rivières et Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC).  http://www.frqsc.gouv.qc.ca/documents/11326/3344858/Ophelie.Tremblay_rapport_EL_2016-2017_enseigants-auteurs.pdf/10365dbb-7ebc-4f20-8134-866de1f1869b

Pour aller plus loin…

Source de l’image : ShutterStock

Dernière modification : 21 mai 2021.

Partager sur les réseaux sociaux :

Mots-clés : , ,

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Les commentaires sont fermés.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)