« Approches inspirantes »: une initiative pour faciliter l’apprentissage chez les Autochtones

Source de l’image : Flickr Donovan Shortey

Le contexte démographique, géographique et linguistique dans lequel les peuples autochtones du Canada évoluent exerce une influence sur leur situation scolaire. Cette population peu nombreuse, dont la proportion de jeunes est importante, vit majoritairement dans des communautés isolées.

Elle est partagée entre le maintien des langues autochtones et l’apprentissage des langues officielles. Dès lors, la scolarisation de ces peuples représente un défi de taille.

Une initiative audacieuse

L’initiative Approches inspirantes pour faciliter l’apprentissage chez les Autochtones des Premières Nations, Métis et Inuits était une expérience audacieuse en innovation sociale. Ce projet de collaboration visait à « rechercher, à partager ainsi qu’à cocréer des idées, des solutions et des stratégies dans le domaine de l’éducation des Autochtones. »

L’objectif de cette initiative était « d’organiser un concours national de Changemakers en ligne et un Sommet où les novateurs en éducation autochtone pourraient partager des idées, apprendre mutuellement ainsi que s’associer à des bailleurs de fonds. »

Ces deux activités se sont révélées un réel succès, 30 gagnants inspirants ayant été choisis parmi un nombre impressionnant de 266 concurrents.

L’évaluation évolutive

Le cheminement parcouru par les partenaires qui ont organisé ce projet collaboratif est résumé par Dan Wilson et Tracy Coates dans ce rapport intitulé Le parcours vers le Sommet. Les auteurs y présentent également la façon dont le partenariat de collaboration a évolué et muri au cours du processus de planification.

Ce document donne donc un aperçu des défis du travail avec un groupe complexe, des processus et des relations qui ont aidé à améliorer le fonctionnement du groupe, ainsi que de la mesure dans laquelle l’évaluation évolutive a contribué au processus de collaboration.

On y retrouve également des suggestions, des options et des leçons apprises en ce qui a trait à l’efficacité et à la réussite d’initiatives de collaboration futures avec les Premières nations, Métis et Inuits et des groupes complexes de grande taille.

Pour la suite…

Wilson et Coates précisent qu’à la suite du succès de cette expérience, bien que l’initiative se soit officiellement terminée, les membres « se sont engagés à tirer profit des leçons apprises ainsi qu’à prendre d’autres mesures pour améliorer l’apprentissage des Premières nations, Métis et Inuits. De plus, Le cercle sur la philanthropie et les peuples autochtones au Canada poursuit ses activités. »

[Consultez le rapport final]

Malheureusement, le rapport n’est plus disponible.

Dernière modification : 24 août 2021.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

Les commentaires sont fermés.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)