La musique au secours des enfants aux prises avec de graves handicaps

téléchargement (1)Certains enfants font leur entrée dans le monde scolaire avec de graves handicaps. Ces problèmes peuvent contrevenir à leur développement relationnel et communicationnel, ce qui rend leur parcours particulièrement difficile. Une chercheuse s’est intéressée au sujet et présente une étude affirmant que l’utilisation de la musique peut améliorer le développement des enfants polyhandicapés.

Notre cerveau comporte plusieurs zones. Celle qui est dédiée à la musique joue également un rôle de fonction sociale. Sylvie Ouellet, musicothérapeute-psychopédagogue et professeure à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), a exploité ce constat en tentant d’utiliser la musique pour aider les enfants polyhandicapés. Les résultats de la recherche sont encourageants : l’utilisation d’une approche musicale et créative a permis d’exploiter un potentiel nouveau chez les enfants handicapés. Ces derniers ont démontré un sentiment d’appartenance et de meilleures dispositions à communiquer.

Le projet a aussi eu un impact sur les éducateurs impliqués. La nouvelle approche pédagogique leur a montré les enfants sous un autre jour, leur permettant d’avoir un aperçu de leur potentiel caché. Cette avancée a effectivement permis aux élèves de se montrer plus autonomes, attentifs, confiants. Les jeunes ont donc eu plus de facilité à intégrer le milieu scolaire.

Sylvie Ouellet mentionne que l’objectif du projet est d’installer un état de bien-être, une communication expressive et un sentiment de confiance en soi chez les enfants handicapés. Mettre en valeur la personnalité de l’enfant grâce à la pédagogie musicale donne une chance supplémentaire aux jeunes aux prises avec des handicaps pouvant nuire à leur intégration communicationnelle.

[Consulter l’article]

Dernière modification : 18 mars 2015.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)