La lecture éclipsée de l’emploi du temps des enfants

Source de l’image : Shutterstock Tomsickova Tatyana

Texte traduit et adapté de Children’s reading « pushed out » by other activities publié par Judith Burns sur le site de BBC News le 6 septembre 2012.

Les chercheurs de National Literacy Trust sonnent l’alarme : les enfants lisent moins qu’avant. Les sondages sont inquiétants et démontrent un désintérêt envers la lecture au profit d’autres loisirs. Comme la lecture est essentielle pour assurer un bon cheminement académique, il faut définitivement aider les jeunes à développer un nouveau goût de la lecture.

Quelques chiffres…

Les sondages auxquels 21000 enfants et adolescents ont répondu permettent de voir une sérieuse baisse au niveau de plusieurs types de lecture depuis 2005. Par exemple, la lecture de magasines est passée de 77% à 57% et la proportion de répondants qui lisent des bandes dessinées est passée de 64% à 50%. Même la lecture sur internet a connu une baisse en allant de 54% à 50%. Pourtant, le questionnaire révèle également que la moitié des participants aiment lire. Malheureusement, il semble que cette activité soit éclipsée de l’emploi du temps des jeunes au profit d’autres loisirs.

Un autre fait inquiétant mis de l’avant par le sondage est que 17% des jeunes ont répondu qu’ils seraient gênés qu’un ami les voie en train de lire. Il faut changer l’opinion des élèves au sujet de l’activité qu’ils seront appelé à faire chaque jour de leur parcours académique.

Les recommandations des chercheurs

Les chercheurs font appel aux autorités gouvernementales, aux familles ainsi qu’aux intervenants qui travaillent auprès des enfants afin de mobiliser le milieu à ce problème. La lecture doit faire partie du quotidien des enfants et des adolescents. Dans l’idéal, les jeunes devraient lire au moins 10 minutes chaque jour afin de favoriser leur réussite scolaire. En effet, il a été démontré que les jeunes qui lisent en dehors des heures de classe ont 13 fois plus de chances d’avoir un niveau de lecture supérieur à la moyenne pour leur âge.

[Consulter l’article]

Dernière modification : 17 août 2021.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne: 4,00 sur 5)

Les commentaires sont fermés.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)