Persévérance et décrochage

Le RIRE a regroupé dans ce dossier thématique des ressources qui pourront outiller les intervenants en milieu éducatif. Ils y trouveront des ressources pour la prévention et le dépistage et des études sur le sujet.

Ce que la recherche nous apprend sur le décrochage scolaire

par Marie-Ève Lacroix et Pierre Potvin, Université du Québec à Trois-Rivières

Au Québec, en 2003, 18,5 % des jeunes de 19 ans avaient quitté l’école sans obtenir de diplôme d’études secondaires. C’est ce qu’on appelle le décrochage scolaire ; après cinq ans, on parle d’abandon scolaire. Plus susceptibles de vivre des problèmes de santé physique et psychologique et des difficultés d’adaptation sociale, ces jeunes sont également défavorisés du point de vue économique : difficulté à trouver un emploi, conditions de travail pénibles, faible rémunération… Étant donné les nombreuses conséquences indésirables du décrochage, à la fois pour l’individu et pour la société, il est primordial de mieux comprendre cette réalité, et en particulier les facteurs de risque du décrochage qu’on peut regrouper selon qu’ils sont liés à l’élève lui-même, à sa famille ou à son environnement scolaire.

Sur le plan individuel

Les garçons décrochent plus que les filles. Mais les difficultés scolaires et le redoublement sont également des variables importantes qui semblent reliées à une faible motivation. Les élèves qui présentent des troubles extériorisés du comportement (du non-respect des règles à la délinquance) sont plus susceptibles d’être rejetés du groupe de pairs dits « normaux » et peuvent s’associer entre eux. Il faut également préciser que les élèves qui présentent des problèmes ou des troubles intériorisés du comportement (tristesse, dépression, anxiété) sont de plus en plus considérés à risque de décrocher et ce, même s’ils ne perturbent pas le climat scolaire. Les intervenants scolaires doivent donc demeurer attentifs et sensibles aux deux profils d’élèves [...]

Lire l'article intégral

casier

Trouvez de l'information supplémentaire sur ce thème

Une dynamique de la réussite en éducation supérieure [Webinaire] (CAPRES)

Mai, 2016 - Ce sixième webinaire découle de la section portant sur Les clés d'une éducation supérieure réussie du Dossier sur les pistes pour accroître la réussite et la persévérance à l'enseignement supérieur.

Valorisation de l'éducation et encadrement parental (PRÉCA)

Mai 2016 - « Contrairement à ce qu'on pourrait croire, il ne s'agit pas seulement de parents issus de milieux défavorisés ou de parents sans diplôme. Cela concerne aussi les parents issus des classes moyennes et supérieures, qui croient à la valeur de l'éducation et à l'importance d'un diplôme, mais ont une attitude négative vis-à-vis l'école et ceux qui y travaillent. »

100 minutes de lecture et d'écriture par jour pour lutter contre le décrochage scolaire chez les jeunes Autochtones (ICI Radio-Canada)

Mai 2016 - Une règle s'applique à l'école primaire de Walpole Island : 100 minutes de lecture et d'écriture obligatoires tous les matins. Ce n'est qu'un des volets d'un projet pilote visant à lutter contre le décrochage scolaire chez les jeunes Autochtones. Et ça fonctionne.

Nos articles

  • Les principaux facteurs de risque associés au décrochage
    Le présent document résume les principaux facteurs de risque associés au décrochage. Il présente ensuite une typologie des élèves à risque, issue notamment de l'identification préalable des facteurs de risque.
  • Le 12e Bulletin Objectif Persévérance
    Plusieurs études voient le jour dans le cadre du Programme de recherche sur la persévérance et la réussite scolaire (PRPRS). Grâce au Bulletin Objectif Persévérance, le personnel scolaire peut s’approprier les résultats de ces recherches et de les mettre en application.
  • Sentiment d’efficacité personnelle et réussite scolaire au collégial
    Selon Nancy Gaudreau, professeure-chercheuse à l’Université Laval, les croyances d’efficacité personnelle exercent un important rôle sur les choix, les comportements et la motivation des étudiants. Une attention toute particulière au soutien du développement du sentiment d’efficacité personnelle s’avère donc essentielle au collégial.
  • Le goût du travail chez les jeunes
    Une équipe de chercheurs de l’Université Laval ont donné la parole aux jeunes de la formation professionnelle et technique. Ce rapport expose les principaux résultats de l’étude, qui portent sur la place qu’occupe le travail dans la vie des jeunes, le sens qu’ils lui confèrent, ainsi que leur parcours d’insertion dans le marché du travail.
  • De la motivation à l’engagement
    Que se passe-t-il donc entre le début d’une session, où les étudiants sont enthousiastes et motivés, et sa fin, où plusieurs ont perdu de l’intérêt et traînent de la patte? L’auteure de cet article explique qu’il faut explorer du côté de l’engagement, concept lié à la motivation, mais qui embrasse bien d’autres réalités.
  • Le redoublement nuit-il à la réussite scolaire? [Dossier thématique]
    À chaque année, des centaines de parents doivent prendre une décision difficile : accepter ou non que leur enfant ayant des difficultés redouble son année. Quels sont les impacts du redoublement sur l’estime de soi d’un enfant qui a pourtant doublé ses efforts tout au long de l’année scolaire? Quels sont les impacts à long terme?
  • Réussite scolaire : une histoire de famille
    Une étude menée au King College de Londres portant sur le caractère héréditaire des résultats aux examens révèle qu’en plus de l’intelligence, d’autres traits influencés par les gènes y jouent un rôle. Ce serait le cas notamment de la personnalité, des troubles du comportement et de l’auto-efficacité.
  • L’importance de la relation enseignant-élève
    Les relations enseignants-élèves sont au centre de l’expérience éducative des apprenants. On n’a qu’à penser à nos propres souvenirs d’école pour réaliser que les liens personnels créés avec un professeur préféré sont beaucoup plus saillants que la note finale d’un cours, par exemple.
  • Le mentorat pour favoriser la persévérance scolaire des jeunes
    Au cours des dix dernières années, le mentorat en milieu scolaire a gagné en popularité. Cette approche offre à des jeunes ciblés l’occasion de vivre une relation à long terme avec un adulte significatif, ce qui peut contribuer à améliorer leur développement, leur fonctionnement et leur persévérance à l’école.
  • Facteurs de risque du décrochage
    Une analyse de l’ISQ identifie les principaux facteurs physiques, mentaux ou psychosociaux associés au risque élevé de décrochage chez les jeunes québécois du secondaire. Ceci contribue à la réflexion des responsables des écoles et des parents.
  • Intervenir pour favoriser l’intérêt des filles pour les sciences
    Des chercheurs ont découvert que plusieurs femmes attribuaient leur intérêt pour les sciences aux activités qu’elles avaient réalisées au primaire. Pour intervenir efficacement, il faut considérer les caractéristiques partagées par certains groupes d’élèves, notamment les filles.
  • Études et travail : une combinaison risquée? [Dossier thématique]
    Plusieurs adolescents ont la possibilité d'occuper un emploi à temps partiel durant l’année scolaire. Comment concilier les études et le travail sans avoir de conséquences sur le rendement académique et quels sont les risques?
  • Persévérance scolaire [Dossier thématique]
    Ce dossier thématique propose plusieurs résultats de recherche, articles et outils concernant la persévérance et le décrochage scolaire au Québec.
  • Les « décrocheurs scolaires »
    Dans ce guide, le MELS présente 7 pratiques efficaces et des axes d’intervention pour prévenir le décrochage dont l’efficacité a été démontrée dans la recherche.
  • Trait d’Union : Une belle réussite
    Il semble que la collaboration des enseignants, des familles et de la communauté ait porté fruit. En 2009-2010, 97% des élèves ayant participé au programme ont fait preuve de persévérance en poursuivant leurs études.
  • Le programme d’intervention 80, Ruelle de l’Avenir
    L’organisme communautaire Projet 80 a mis en place en 2008 un programme d’intervention d’envergure (80, Ruelle de l’Avenir) visant la persévérance et la réussite scolaire des jeunes.
  • La réussite scolaire des immigrants et des autochtones
    L’identification de stratégies de réussite est apparue particulièrement pertinente puisque, dans le cas de ces deux groupes, l’accent est plus souvent mis sur l’échec, le décrochage ou l’absence de collaboration.
  • Prévenir le décrochage par le dépistage
    Le document établit un profil des élèves plus enclins à abandonner l’école au secondaire. Par exemple, les enfants issus de familles dont le revenu est inférieur sont plus susceptibles de représenter un risque.
  • Jeunes défavorisés: résultats d’une étude canadienne
    Des chercheurs ont trouvé que les enfants défavorisés sont plus à risque d’abandonner leurs études, d’avoir des enfants tôt et de vivre dans la pauvreté.
  • Contrer le décrochage en misant sur la lecture chez les enfants
    L’analyse des résultats a permis de confirmer l’influence de plusieurs facteurs sur la réussite scolaire des enfants. Les habiletés cognitives à la maternelle sont associées à la réussite scolaire en quatrième année.

Études et documents officiels

  • Pour agir efficacement sur les déterminants de la persévérance
    Ce guide de référence est le résultat d’une volonté commune d’outiller, d’accompagner et de soutenir ceux qui œuvrent au quotidien à résoudre l’équation complexe et stimulante de la persévérance scolaire.
  • Synthèse sur l’intervention auprès des élèves à risque
    Cette synthèse des connaissances a pour objectif de dresser un portrait des actions les plus efficaces que peuvent utiliser les enseignants, en classe ordinaire pour prévenir le décrochage.
  • Étude sur la transition, l’adaptation et la persévérance à l’école
    Le premier objectif de cette étude longitudinale est d’identifier les facteurs qui peuvent contribuer à la persévérance et la réussite scolaires des élèves lors d’une transition.
  • La formation des adultes raccroche les jeunes
    Dans le but de mieux cerner les mécanismes favorisant la réussite, le maintien ou l’échec de l'obtention d’un premier diplôme, une étude a documenté la situation des jeunes de 16 à 24 ans qui s’inscrivent à la FGA.
  • Indicateurs de l’éducation au Canada
    Le présent feuillet d’information explore la proportion de jeunes adultes qui ont abandonné leurs études secondaires à un moment donné et la proportion de ceux qui ont repris leurs études.
  • Bulletin d’information : Objectif Persévérance et Réussite
    Des articles de fond et des capsules d’information vous feront découvrir les facteurs associés à la persévérance et à la réussite des élèves de tous les ordres d’enseignement, identifiés grâce aux recherches.
  • Rêves socioprofessionnels des jeunes en difficultés
    Cette analyse s'intéresse aux liens possible entre le décrochage chez des jeunes en difficultés de comportement. À la lumière de leur trajectoire, l’analyse présente les rêves vocationnels formulés par ces jeunes.
  • Les élèves du primaire à risque de décrocher au secondaire
    Au Québec, 26 % des jeunes n’ont toujours pas obtenu un diplôme ou une qualification d’études secondaires à l’âge de 20 ans. Le problème est plus marqué chez les garçons, alors que le taux de non-diplomation atteint 32 %.
  • Diplomation au secondaire – Édition 2010
    En novembre 2010, le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) et Statistique Canada ont publié de nouvelles données sur le décrochage scolaire. Le présent rapport porte sur la diplomation au secondaire par région administrative et par commission scolaire.
  • L’école, j’y tiens!
    Il nous faut tout mettre en œuvre pour améliorer le taux de diplomation, d’abord pour les jeunes eux-mêmes, dont l’avenir est directement lié à leur formation, mais également pour le Québec, qui a besoin d’eux pour relever les défis sociaux, économiques et culturels qui se posent à lui.

Articles et synthèses

  • La persévérance scolaire à l'heure du transfert des connaissances
    Là se trouve la clé du succès, selon cet expert, dans les échanges entre universitaires et intervenants sur le terrain. Et M. Janosz est formel : les échanges doivent se faire dans les deux sens.
  • Légère hausse du taux de diplomation au secondaire
    Dans la région de la Capitale-Nationale, l'augmentation du taux de diplomation est toutefois moins importante que pour l'ensemble de la province, puisqu'il est maintenant de 74,7 % comparativement à 74,5 % pour la cohorte précédente.
  • Repenser la relation prof-élève
    La commission scolaire Kamouraska-Rivière-du-Loup a mis sur pied un plan d'action pour diminuer le décrochage. Au coeur de l'opération : la relation maître-élève, le premier facteur qui incite un jeune à rester sur les bancs d'école, selon la recherche en éducation.
  • Les déterminants de la persévérance scolaire
    Le cumul de plusieurs facteurs de risque augmente la probabilité qu’un jeune abandonne ses études. Ils peuvent être de diverses natures et exercer une influence sur une partie du continuum de développement du jeune.
  • Décrochage: traiter garçons et filles sur un pied d’égalité
    Le Québec ferait complètement fausse route s’il se dotait d’une politique ciblant les garçons dans la lutte contre le décrochage. C’est la conclusion unanime à laquelle sont arrivés des experts.
  • Le taux de décrochage est à la baisse au Québec
    2013 - Le taux de décrochage des jeunes de moins de 20 ans a chuté de 4% au cours des dernières années et s'établit désormais à 26%.
  • Le décrochage scolaire chez les filles
    Il existe beaucoup de données documentant le décrochage scolaire chez les garçons. Les commissions scolaires ont des plans spécifiquement adaptés pour eux. Mais, qu’en est-il des filles?
  • Lire pour contrer le décrochage scolaire
    Les difficultés en lecture, en écriture et en mathématiques dès la première année du primaire sont un indicateur de risque de décrochage scolaire au secondaire.
  • Décrochage : des pistes pour tous
    Les démarches et les dispositifs les plus efficaces sont ceux qui partent de l’intérieur de l’école et qui prennent en compte en même temps les aspects relationnels et les difficultés liées aux apprentissages.
  • Persévérance scolaire et action territoriale au Québec
    Une conférence intitulée « Persévérance scolaire, mobilisation des acteurs, action territoriale : les ancrages d’un nouveau mouvement social au Québec? ». En voici le compte-rendu.

Vidéos

Outils

  • Logiciel de dépistage du décrochage scolaire
    Le Logiciel de dépistage du décrochage scolaire permet de dépister les élèves à risque de décrochage scolaire au secondaire et de les classer selon une typologie.
  • Y’a une place pour toi !
    Le guide de prévention du décrochage scolaire Y’a une place pour toi! se veut un outil d’information et d’intervention pratique et efficace destiné à trois clientèles cibles : l’école, les parents et les élèves.
  • Osez les études!
    Service gratuit d’aide et d’accompagnement personnalisé en information scolaire et professionnelle par téléphone.
  • SAMI-Persévérance
    SAMI-Persévérance met à la disposition des étudiants et du personnel enseignant un environnement d’aide à la persévérance et à la réussite des études. Le site Web propose une panoplie d’activités.
  • Échec scolaire : « Bien vivre à l’école »
    Destiné aux enseignants, le dossier pédagogique permet d’organiser des ateliers auprès d’enfants de 8 à 12 ans. Il s’articule autour de 3 séquences : 1. Aller à l’école, 2. Vivre à l’école, 3. Apprendre à l’école.

Organismes

  • ROCQLD
    Le Regroupement des organismes communautaires québécois de lutte au décrochage (ROCQLD) a pour mission de favoriser la concertation et les échanges entre les organismes.
  • Instances régionales de concertation
    Les instances régionales sont au confluent de l’ensemble des acteurs œuvrant à la réussite éducative. Le premier rôle des instances est d’être un pivot de l’action interordres et intersectorielle dans la lutte au décrochage scolaire.
  • Réseau réussite Montréal
    Réseau réussite Montréal (RRM) marque la volonté des partenaires de faire converger toutes les actions de lutte au décrochage scolaire sous une seule et même instance montréalaise.
  • Comité régional pour la valorisation de l’éducation
    Jeune organisme, le CREVALE veut, par ses actions, amener la population et l’ensemble des acteurs et actrices de la région à travailler en faveur de l’obtention d’au moins un diplôme chez les jeunes.
  • Soyons compères
    Le comité mauricien sur la persévérance et la réussite scolaires (COMPERES) mobilise et met à contribution l’ensemble des acteurs de la région pour contrer le décrochage scolaire.
  • Allô Prof
    La mission de l’organisme : lutter contre le décrochage scolaire en favorisant l’autonomie et le goût de la réussite auprès des jeunes Québécois.
  • Passeport pour ma réussite
    Passeport pour ma réussite Canada aide les jeunes des communautés à faible revenu à obtenir leur diplôme d’études secondaires et à poursuivre avec succès des études postsecondaires ou professionnelles.
  • Mobilys
    La Fondation Mobilys est un organisme de bienfaisance dont la mission est de mobiliser les Québécois afin que la réussite scolaire des jeunes soit une priorité collective.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)