orthographe

textes associés à ce thème

Sur le site du Réseau d'information pour la réussite éducative
22 résultats

Comment réduire les difficultés des élèves en orthographe?

Si les interventions qui visent à faire prendre conscience aux élèves des propriétés phonologiques des mots sont nécessaires pour leur faire découvrir la correspondance graphème-phonème, il semble que l’attention accordée aux autres propriétés des mots (morphologiques, visuelles) soit négligée dans l’enseignement de l’orthographe.

Un programme d’entrainement à l’orthographe lexicale

L’enseignement des propriétés phonologiques des mots est essentiel, mais non suffisant pour permettre aux élèves d’atteindre le niveau de compétence attendu quant à la maitrise de l’orthographe lexicale. En plus de porter sur les propriétés phonologiques, l’enseignement de l’orthographe devrait porter sur les propriétés morphologiques et visuelles des mots.

Qu’apprend-on en corrigeant sa dictée?

La recherche montre que les enseignants n’associent pas nécessairement la période de correction d’une dictée à une activité de réflexion métalinguistique et interactive. La relecture, l’autocorrection et l’usage de stratégies pour y parvenir sont le plus souvent encouragés afin d’appliquer les règles orthographiques apprises.

La lecture ne suffit pas pour bien écrire

La méthode la plus efficace pour mémoriser à long terme l’orthographe lexicale serait celle par laquelle on sensibilise les élèves aux propriétés visuelles des mots.

La littérature de jeunesse pour travailler la syntaxe au primaire

Cette recherche montre qu’il est possible d’enseigner la syntaxe à tous les cycles du primaire, quand les pratiques sont adaptées aux élèves. Elle montre également que d’appuyer l’enseignement de la langue sur des textes authentiques est un moyen de les faire progresser en matière de connaissances grammaticales et de compétence à écrire.

Programme de recherche sur l’écriture et la lecture

Afin de faire face aux difficultés dans l’utilisation de la syntaxe, de la ponctuation ainsi que de l’orthographe, le MELS et le FRQSC ont mis en place le Programme de recherche sur l’écriture et de la lecture (PREL). Voici tous nos articles portant sur ces activités de transfert.

Antidote, a-t-il un effet sur les apprentissages en français?

Les correcticiels, ces logiciels de correction de la langue écrite, risquent-ils de devenir des « béquilles » pouvant nuire à l’apprentissage de l’orthographe et au développement de l’autonomie des étudiants qui l’utilisent?

Étude de l’orthographe à la maison

Il est primordial qu’un bagage suffisant de mots orthographiés correctement puissent être intégré dans la mémoire à long terme du scripteur, et ce, dès le début du primaire, afin que ces mots puissent être réutilisés en situation de production écrite ou d’écriture dictée.

Les connaissances des élèves sur l’orthographe

Une recherche s’inscrivant dans ce plan d’action a sollicité plus de 300 élèves de la 6e année du primaire, de la 1re secondaire et de l’adaptation scolaire au secondaire ainsi que leurs enseignants venant de quatre commissions scolaires représentant différentes régions du Québec.

Apprendre à lire avec les sons plutôt que les lettres

Marlynne Grant, psychopédagogue de renom, a étudié les effets de la méthode syllabique sur la lecture, l’écriture et l’orthographe. Dans le cadre de son étude, Grant a suivi un groupe d’une trentaine d’enfants. La méthode apprend aux enfants à lire, en identifiant et en prononçant les sons plutôt que les lettres individuelles.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)