AQETA : Actes du congrès 2010

Ces fiches présentent les ateliers et conférences tenus dans le cadre du 35e congrès de l'Association québécoise des troubles d'apprentissage (AQETA). Tenu à Montréal du 24 au 26 mars 2010, ce congrès portait comme bannière Ensemble, nous réussissons! Le contenu de ces fiches est gracieusement offert par l'AQETA.

Documentation

  • V4.8 U n cheminement d’espoir, un pas à la fois vers la réussite par Tyna Diotalevi +

    « Le cheminement de cégépiens qui vivent le TDA/H »

    Cette présentation parlera du cheminement personnel de la conférencière et des stratégies qu’elle a utilisées pour se rendre au cégep, ce qui l’a conduite à réaliser et produire sa vidéo « Le cheminement de cégépiens qui vivent le TDA/H ». Elle la résumera brièvement et parlera de son outil d’intervention fait pour les établissements d’enseignement du Québec. Elle renseignera les congressistes sur les deux formules de conférences qu’elle peut présenter afin d’aider, d’informer et de sensibiliser. Elle finira par la présentation de son site web et il s’en suivra une période de questions.

    Public cible : Enseignants au primaire-secondaire-postsecondaire, cadres scolaires, adultes ayant des troubles d’apprentissages, parents, directions d’établissements

    Retrouvez tous les outils mis à votre disposition par la conférencière sur son site Internet.

  • VS-2 L’importance de la vision dans les problèmes d’apprentissage par Francine Gaulin & Geneviève Provost, +

    Après avoir mis en évidence l’importance de dépister tôt la présence d’un problème visuel (avant de poser un diagnostic de troubles d’apprentissage), les conférencières feront un survol des habiletés visuelles. Par la suite, tout en soulignant leurs signes et leurs symptômes, elles expliqueront les différents problèmes visuels rencontrés le plus fréquemment au sein de la population ayant des troubles neurologiques. Pour terminer, elles aborderont les différents moyens mis à la disposition des optométristes pour y pallier.

  • VP 3 Approches prometteuses au collégial par Marc Tremblay & Isabelle Delage +

    Ces représentants de collèges présenteront des interventions qui ont été expérimentées et qui donnent des résultats encourageants. Une période d’échange suivra.

  • VP 3 Le Projet Interordres, Nouvelles populations étudiantes en situation de handicap par Odette Raymond, Coordonnatrice du projet Interordres, Cegep du Vieux Montréal +

    La conférencière présentera le projet Interordres : Nouvelle population étudiante en situation de handicap. Ce projet est mené conjointement par l’Université du Québec à Montréal, le Collège Montmorency, le cégep du Vieux Montréal et l’Université de Montréal. Il a pour objectif de favoriser la transition entre ces ordres.

  • V P-2 Les obligations des établissements d’enseignement supérieur à l’égard des étudiants handicapés par Henrik Ellefsen +

    De façon générale, la conférence vise à informer les participants sur les thèmes suivants : • les principales règles légales créant des obligations à un établissement d’enseignement supérieur à l’égard des étudiants handicapés. • la démarche à effectuer face à une demande d’accommodement formulée par un étudiant handicapé. La conférence débute par un court exposé introductif, inspiré d’un document de référence préparé par la direction des affaires juridiques de la fédération des cégeps et se poursuit par des échanges avec les participants sur les différents aspects pratiques du traitement d’une demande d’accommodement.

  • V D-3 Programme de formation GPS : pour une Gestion Positive des Situations de classe par Nancy Gaudreau +

     Prévenir et intervenir auprès des jeunes élèves présentant des difficultés de comportement en classe. Une mission qui demande des connaissances et des habiletés particulières aux enseignants du primaire. Le programme de formation en cours d’emploi GPS vise le développement des compétences professionnelles des enseignants en cette matière tout en portant une attention particulière au développement de leur sentiment d’efficacité pédagogique. Cette conférence présentera le contexte d’expérimentation du programme GPS, ses conditions de réussite ainsi que les modalités d’animation et d’accompagnement qui s’avèrent des plus prometteuses.

    Public Cible: Directions d'école

  • V 4.9 Lire et mieux comprendre au secondaire, le cas d’une expérience de transfert de stratégies de compréhension en univers social par Chantal Ouelletl & Marie-Claude Lessard & Luc Valade +

    Les enseignants des différentes matières scolaires au secondaire se plaignent des difficultés de compréhension en lecture de leurs élèves et commencent à prendre conscience de l’importance de leur engagement vis-à-vis la lecture. Ce projet de recherche-action porte, entre autres, sur le renforcement des capacités des enseignants de français et d’adaptation scolaire au secondaire à enseigner des stratégies de compréhension en lecture ainsi que des stratégies métacognitives liées à la compréhension. Nous présenterons le cas d’une enseignante-ressource en français et d’un enseignant en univers social travaillant en team teaching qui ont réussi à améliorer la compréhension en lecture de leurs élèves. Les résultats obtenus au moyen de pré-tests, post-tests, questionnaires et textes annotés démontrent que ces derniers en sont arrivés à transférer les stratégies acquises en français dans des textes de géographie et d’histoire.

    Public cible : Enseignants au secondaire-postsecondaire, directions d’établissements scolaires

  • V 4.7 La première rentrée scolaire : une transition à planifier! par Julie Ruel & André Moreau +

    L’entrée à l’école, au programme d’éducation préscolaire, est le premier contact de l’enfant avec le système scolaire. Cette période de transition est un sujet de préoccupation pour les parents d’enfants ayant des troubles d’apprentissage. Bien qu’elle soit reconnue comme une période charnière du développement de l’enfant, cette transition est peu planifiée. La communication présentera les retombées pratiques d’une démarche intersectorielle réalisée en Outaouais réunissant les parents, les services de garde, les milieux de l’éducation et de la santé et des services sociaux. La « Carte Routière vers le préscolaire : Guide pour soutenir une transition de qualité des enfants ayant des besoins particuliers » est un répertoire de stratégies à mettre en place pour favoriser la continuité éducative entre les différents milieux de vie de l’enfant. Cette Carte routière interpelle et outille tous les adultes qui entourent l’enfant au moment de cette période. Planifier une transition de qualité est une responsabilité à partager.

    Public cible : Santé, services de garde, enseignants au préscolaire-primaire, cadres scolaires, directions d’établissements scolaires

  • V 4.6 Au-delà de la différence par Phillipe Boucher +

    Le Cégep accueille de plus en plus d’élèves ayant des limitations fonctionnelles. Peu de gens sont habilités à offrir un soutien approprié à cette clientèle en émergence méconnue de la plupart des enseignants et du personnel. Comment faire connaître cette clientèle au personnel appelé à travailler ces étudiants ? Comment faire en sorte que son intégration se réalise de façon harmonieuse ? Comment favoriser sa réussite ? Voilà quelques questions auxquelles le conférencier a tenté de répondre en créant le DVD « Audelà de la différence » et le guide « Mesures de soutien aux élèves présentant des limitations fonctionnelles ». Ces outils de conscientisation donnent la parole aux jeunes, ceux-là mêmes qui doivent composer au quotidien avec une ou plusieurs limitations fonctionnelles. Public cible : Enseignants au secondaire-postsecondaire, cadres scolaires, directions d’établissements scolaire

  • V 4.5 Sur l’aile des dragons par Michèle Venet & Sylvie Daigle +

    Le but de cette conférence est de présenter une intervention réalisée auprès des élèves de première année faisant partie d’une classe de communication. Cette intervention a consisté à animer des activités de soutien à la lecture et à l’écriture visant à susciter l’intérêt des élèves et à leur faire vivre des réussites. Ces activités ont été élaborées en fonction des progrès des enfants, de leurs intérêts ainsi que des aspects de la communication tant verbale qu’écrite à soutenir plus particulièrement pour chacun d’entre eux. Le thème des dragons, qui a servi de fil conducteur, a été d’autant plus apprécié des enfants que l’environnement-classe a mis à leur disposition divers ouvrages sur ce thème. Nous comptons présenter les résultats de cette intervention, tant sur le plan individuel que de groupe. Public cible : Éducation, Enseignants

  • V 4.1 L’enseignement du karatédo aux élèves en troubles du comportement ou ayant des problèmes de santé mentale : des valeurs à transmettre, des compétences à développper par Mohammed Loutfi & Véronique Maranda +

    Cet atelier présente une recherche-action menée dans le cadre d’un programme financé par le MELS visant à développer des approches novatrices en adaptation scolaire. À travers l’enseignement d’une forme de karaté traditionnel, le Shotokan, des élèves présentant des difficultés sévères (problèmes de santé mentale et troubles graves du comportement) sont appelés à développer des habiletés sociales, un meilleur contrôle personnel et à intégrer un code moral (le dojokun) rattaché à cet art martial. Cette expérience actuellement en cours dans deux commissions scolaires de la Montérégie adopte une approche multidisciplinaire. Afin de favoriser le transfert des acquis dans d’autres situations de vie, une SAÉ en français (création d’un conte moral) a également été expérimentée. La conférence présentera les grandes lignes de ce projet inspirant, des vidéos où vous verrez les jeunes et les intervenants en action, de même que les résultats préliminaires après un an d’expérimentation. Public cible : Enseignants au secondaire

  • V 3.9 Découvrir le concept de soi de l’enfant par Ghislaine Richard & Nicole Chevalier +

    Basé sur un modèle du concept de soi (L’Écuyer, 1990, 1994) ce programme novateur d’intervention a été développé et expérimenté dans le but d’actualiser le concept de soi de l’enfant. Après avoir exposé le modèle du concept de soi de l’enfant, ses avantages et ses limites, nous présenterons les liens entre le concept de soi et l’apprenant en difficulté. Comment ces enfants peuvent-ils être aidés? Les activités de ce programme visent à maximiser l’acquisition de stratégies d’adaptation, d’habiletés à la résolution de problèmes, à l’exercice de la pensée critique et la mise en oeuvre de la pensée créatrice, en tenant compte du contexte de vie de l’enfant. Des activités de ce programme seront animées pendant l’atelier. Un livre, issu de ces travaux est paru aux Éditions Quebecor à l’automne 2009 et sera disponible au salon des exposants.

    Public cible : Enseignants au primaire-secondaire

  • V 3.8 L’application de la philosophie «Nurture» dans les classes d’élèves dont le trouble relève de la psychopathologie :Évaluation de l’implantation par Danielle Maltais & Caroline Couture & Sabrina Tremblay +

    L’application de la philosophie «Nurture» a été expérimentée et évaluée en 2007-2008 dans quatreclasses (trois au primaire et une au secondaire de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay)accueillant des jeunes dont le trouble relève de la psychopathologie. Cette conférence permettrade présenter les faits saillants en ce qui a trait :1. À l’intervention mise en place2. Aux résultats de la recherche qualitative qui a permis de réaliser une évaluation d’implantation3. À l’identification des retombées de cette expérimentation sur les comportements des élèves, surle climat et l’ambiance dans les classes.Les données de cette étude démontrent, entre autres, des impacts positifs sur le niveau d’anxiété desjeunes, le nombre de crises et l’humeur générale des élèves. L’ambiance des classes a été aussi identifiéepar les professeurs interviewés comme étant plus chaleureuse et aidante pour le développement desjeunes et pour leur apprentissage scolaire.

    Public cible : Enseignants au primaire-secondaire

  • V 3.3 Les styles d’apprentissage sous la lentille des neurosciences, une réflexion plurielle par Michelle Bourassa & Cylvie Gaignard & Mylène Menot-Martin & Ruth Philion & Marie-Claude Tousignant +

    À l’ère de la différenciation, plusieurs se laissent séduire par l’idée de prendre en compte les styles d’apprentissage pour guider leur choix de dispositifs efficaces en adaptation scolaire. Si l’intention est claire, les résultats le sont moins. Quiconque tente pareille aventure se pose de nombreuses questions devant lesquelles la littérature reste relativement muette. Par exemple, faut-il connaître le style apprenant de chaque élève? Existe-t-il des tests fiables? Quelles sont les conséquences, pour un élève, d’avoir un enseignant au style apprenant diamétralement opposé? Comment, une fois le style connu, choisir les «bons» dispositifs d’accompagnement? Mais surtout, comment savoir si un style est un indicateur d’une difficulté d¹apprentissage ou simplement d’une manière d’apprendre ? La conférence examine ces questions en prenant appui sur les découvertes des neurosciences et sur l’expérience de quatre équipes du Canada et de la Belgique intervenant en adaptation scolaire au primaire, au secondaire, au collégial et à l’université. Public cible : Enseignants au primaire-secondaire-postsecondaire, orthopédagogues

  • V 3.1 Les élèves en intégration linguistique, scolaire et sociale : Mythes et réalités sur leurs défis par Isabelle-Anne Beck & Maria-Cécilia Gomez +

    Les élèves non francophones, nouvellement arrivés au Québec, éprouvent parfois certaines difficultés liées à l’apprentissage du français ou à leur intégration scolaire et sociale sans qu’ils ne soient, à priori en difficulté de langage, d’apprentissage ou de comportement. Comment déterminer la nature des difficultés éprouvées? Qui doit intervenir auprès de ces élèves? Quand et comment agir efficacement afin de les soutenir? Nous explorerons les grandes lignes du processus à long terme d’apprentissage d’une langue seconde et l’apport de la langue maternelle à travers celui-ci. Nous soulignerons également, à travers des exemples concrets, l’importance d’ajuster les attentes et de mieux planifier les interventions auprès des élèves.

    Public cible : Enseignants au préscolaire-primaire-secondaire, cadres scolaires, directions d’établissements scolaires

  • V 2.4 ABRACADABRA: An Evidence based tool for early literacy by Philippe Abrami +

    We need to give children the best start in life by making sure they know how to read. And we need to help teachers do their best possible job helping students to become literate. At the Centre for the Study of Learning and Performance, we have spent the last decade developing and researching ABRACADABRA, early literacy software designed to teach all children how to read and help teachers do their best teaching them. ABRACADABRA is an evidence-based tool designed to teach students the fundamental skills and subskills for effective reading including alphabetics, fluency, comprehension and writing. This presentation, will outline the need for ABRACADRA, the evidence on which it is based and the evidence that has been collected documenting its effectiveness. He will also demonstrate the tool and present a video showing ABRACADRABRA being used with two children with profound hearing and speech impairments.

    Target audience : Preschool-elementary school teachers

  • V 2.3 Des outils pour réussir ensemble à l’école : une approche socio-cognitive de la médiation des savoirs par Britt-Mari Barth +

    Il n’y a pas de méthode unique pour aider les élèves en difficulté d’apprentissage à l’école. Ces difficultés découlent souvent de l’incapacité de comprendre le sens d’une idée abstraite et de s’approprier une règle ou un concept, afin de pouvoir s’en servir dans des tâches plus complexes : compréhension d’un texte, rédaction d’un écrit ou résolution d’un problème. Cela s’apprend – mais l’on n’apprend pas tout seul ! Il devient alors important que les enseignants sachent reconnaître le processus de conceptualisation, afin de guider et d’instrumenter la réflexion des élèves. Cela permettrait à tous d’avoir accès à un savoir opérant. La façon d’apprendre devient aussi importante que le savoir à transmettre ; apprendre c’est apprendre à penser. À travers des cas concrets, cette contribution a pour objectif d’illustrer ce processus interactif et de fournir aux enseignants des outils à mettre en oeuvre avec les élèves. Deux ateliers (univers social et français) compléteront cette intervention (V 3.4 et V 4.3). Public cible : Enseignants au préscolaire-primaire-secondaire

  • V 2.2 La relation maître-élève : facteur de protection contre le décrochage scolaire par Roch Chouinard +

    La relation maître-élève est un élément important de la réussite scolaire. Si le vécu scolaire de tous les élèves profite grandement de relations chaleureuses avec leurs enseignants, les élèves en difficulté d’apprentissage et ceux qui présentent des troubles de la conduite sont ceux qui sont les plus sensibles à la qualité des relations qu’ils entretiennent avec les adultes chargés de les instruire. Par ailleurs, l’effet des relations maître-élève serait particulièrement important lors des transitions scolaires. Au cours de la présentation, nous présenterons des résultats de recherches faisant état de l’incidence de la relation maître-élève sur la motivation des jeunes dans le contexte du passage au secondaire. Par la suite, des moyens concrets visant le développement de relations maître-élève chaleureuses seront proposées.

    Public cible : Enseignants au primaire-secondaire, cadres scolaires, direction d’établissements scolaires

  • V 2.1 La mobilisation enseignante et pratiques collaboratives en milieu scolaire : connaissances tirées de l’évaluation d’Agir autrement par Jean Bélanger & Louis Turcotte +

    La mise en œuvre de changements en milieu scolaire ne peut plus vraiment être envisagée sans penser à la mobilisation des enseignants au regard d’un travail collectif. Aussi, la planification de même que la mise en œuvre de ces changements nécessitent une réflexion de fond sur les conditions qui permettent ou qui nuisent à la réalisation de cette mobilisation. La conférence aborde cette question sur la base des résultats de l’évaluation de la stratégie d’intervention Agir autrement, un plan d’action ministériel qui soutenait la réussite scolaire en milieu défavorisé de 2002 à 2007.  Les résultats discutés ont été obtenus des directions et du personnel de 195 écoles secondaires   publiques de milieu défavorisé. Les analyses permettent d’illustrer la complexité des processus de changement de pratique et également de concevoir quelques pistes de solutions qui seront discutées avec les participants à cet atelier

     

    Conférence préparée avec la collaboration de  François Bowen, Gilles Roy et Michel Janosz.

  • V 1.8 The Nurtured Heart Approach for School:Transforming the Difficult Student by Linda Aber & Sheila Ostroff +

    The Nurtured Heart Approach will provide teachers with powerful, quick, relationship skills that promotestudent success within the school and classroom. Created by family therapist and author Howard Glasser,(Transforming The Difficult Child), it is a method especially successful for children with ADHD and those withchallenging behaviours, such as learning disabilities, aspergers, mood and oppositional defiant disorders.Strategies will be offered that enable teachers and other school personnel to have a dramatically positive effecton those difficult students and the entire class, promoting a sense of competence, self-mastery, self-controland greater levels of behavioural and academic achievement.

    Target audience : Elementary-secondary school teachers, School principals

  • V1.6 Les outils technologiques au service des troubles du langage écrit par Karole Poulin & Denise Yergeau +

    Projet TIC innovateur, développé à la Commission scolaire du Val-des-Cerfs et subventionné parle MELS. L’objectif du projet est de former les enseignant-ressources pour supporter les élèves dusecondaire ayant des troubles du langage écrit dans l’appropriation et l’utilisation optimale d’outilstechnologiques d’aide à la lecture et à l’écriture. (Logiciel Word Q, correcteur Antidote et crayon Cpen).Chacune des étapes menant à la réalisation du projet sera présentée (formation des enseignantressources,mise en action et supervision de ces derniers, observation des élèves en situation d’utilisation,production écrite de l’élève pour un recueil, choix des enseignant-ressources multiplicateurs).

    Public cible : Enseignants au secondaire, cadres scolaires,directions d’établissements scolaires, parents

  • V 1.5 La dépression chez l’enfant et l’adolescent : Dépister, comprendre et aider en milieu scolaire par Anne-Marie Beaulieu & Sonya Denis +

    En raison de ces manifestations différentes de celles rencontrées habituellement chez l’adulte, ladépression chez l’enfant et l’adolescent n’est pas facile à dépister. Cet atelier abordera l’évolutionhistorique de ce trouble, les principaux facteurs de risque et de protection, les manifestationsrencontrées en milieu scolaire et les interventions aidantes lorsqu’un de nos jeunes est aux prisesavec ce mal du siècle. L’atelier est interactif et comprend des activités d’apprentissage, des exposésthéoriques, des études de cas et des échanges.

    Public cible : Enseignants au primaire-secondaire, directionsd’établissements scolaires, parents, intervenants en santé mentale

  • V 1.1 Décloisonnement et enseignement explicite en écriture par France Dubé & Lyne Bessette & Catherine Dorval & Ruth Phaneuf +

    Cette expérience s’est déroulée dans une école primaire de 250 élèves dont plusieurs présentent des difficultés d’apprentissage, et ce, particulièrement en écriture. Les intervenants scolaires souhaitaient innover et favoriser l’intégration des élèves en difficulté d’apprentissage en classe ordinaire et le développement de leurs compétences en écriture. Les objectifs de cette recherche collaborative étaient de développer les compétences en écriture des élèves, en portant une attention particulière à ceux qui éprouvent des difficultés d’apprentissage et de favoriser le travail en concertation des enseignants avec l’orthopédagogue et le milieu de la recherche. Ce projet d’une année a bénéficié de la collaboration du milieu scolaire et du milieu universitaire afin de mettre sur pied un projet de différenciation des structures associées à l’enseignement explicite de l’écriture. Les intervenants les ont différenciées en instaurant le décloisonnement en sous-groupes de besoins pour tous les élèves de chacun des cycles. Les résultats montrent une progression dans les compétences en écriture des élèves en difficulté d’apprentissage. Ce projet a bénéficié d’une subvention du ministère de l’Éducation du Loisir et du Sport (MELS) du Québec dans le cadre de son programme de soutien à la recherche et au développement en adaptation scolaire. Public cible : Enseignants au primaire-secondaire, parents

     

  • J 4.2 L’influence des pairs, un entraînement à la déviance ? Mécanisme et stratégie d’intervention par Nadia Desbiens +

    Un jeune vulnérable peut être facilement influencé, adopter des comportements déviants, voiremême devenir délinquant s’il fréquente des camarades ayant des problèmes de comportements.Le fait de côtoyer des pairs déviants augmente les influences négatives. Malgré cette connaissance,le placement en classe spéciale constitue l’un des moyens les plus prisés par le milieu scolairepour soutenir les élèves qui n’arrivent pas à suivre le rythme d’apprentissage ou à respecter lesexigences de la classe ordinaire. Or, en regroupant ces jeunes vulnérables, on risque d’exacerberleurs problèmes par un phénomène dit de «contamination par les pairs». Cet atelier permettrade faire le point sur les mécanismes et les processus d’influence entre jeunes afin de mieuxcomprendre dans quelles conditions la contamination entre les pairs s’applique réellement. Demême, nous discuterons des stratégies de gestion de classe et d’intervention qui peuvent contrer,du moins en partie, ce phénomène d’influence entre pairs déviants.

  • J 4.1 Classes Phénix au quotidien par Guy Aublet & Sébastien Vaudry +

    Les classes Phénix sont des classes spécialisées pour les élèves ayant un problème de santé mentaleavec manifestations comportementales. C’est un projet rassembleur qui demande à tous les acteursqui entourent ces élèves de favoriser leur scolarisation. L’approche éducative vise, avant tout, àpermettre à l’élève de se sentir en sécurité et en confiance dans sa classe afin de gérer son stresset son anxiété. Le lien d’attachement qu’il développera avec les intervenants de sa classe et del’école est primordial et lui permettra, petit à petit, de se rendre disponible aux apprentissages etde découvrir ou de redécouvrir enfin, le plaisir de venir à l’école. L’intégration partielle ou totale estbien entendu, une partie importante du projet Phénix.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)

Design adaptatif : Les Dompteurs de souris   | Conception du site : iXmedia   |  Icônes : Komodo Media