Estrie

C’est lors des Forums régionaux du gouvernement du Québec sur les finances publiques et la démographie, en septembre 2004, que le problème du décrochage scolaire est clairement ressorti comme une préoccupation majeure en Estrie. La Table estrienne de concertation interordres en éducation (TECIÉ) est donc née de la volonté de concertation de divers partenaires du secteur de l’éducation et d’autres milieux concernés, pour agir contre le décrochage scolaire.

carré_promo 02.jpg  417×460

Elle s’est donnée comme mission de mobiliser l’ensemble de la collectivité estrienne pour faire de la réussite éducative des jeunes estriens un enjeu prioritaire dans le développement social, économique et culturel de la région. Pour atteindre cette mission, elle s’est dotée d’une structure de concertation appelée le Projet Partenaires pour la réussite éducative en Estrie (Projet PRÉE).

Présentation de l’organisme

Le Projet PRÉE « Partenaires pour la réussite éducative en Estrie » regroupe 28 partenaires  intersectoriels qui ont choisi de faire de l’éducation une de leurs priorités. Ensemble, ces partenaires ont le mandat de participer, à divers degrés, à la mise en œuvre du plan d’action de la Table estrienne de concertation interordres en éducation (TECIÉ) pour contrer le décrochage scolaire et augmenter la qualification et la diplomation des jeunes de l’Estrie. Plus précisément, le  Projet PRÉE a la responsabilité de mettre en œuvre le plan de mobilisation et d’action.

« La persévérance scolaire c’est l’affaire de tous, tous les jours! »

Défi et enjeux de la région

La TECIÉ a retenu six champs d’intervention prioritaires :

1) La prévention et le dépistage précoce des problèmes d’apprentissage en langue maternelle, particulièrement en lecture, ainsi qu’en mathématiques avant l’entrée à l’école et dès les premiers signes de difficulté scolaire.

2) L’aide aux élèves qui éprouvent des difficultés d’apprentissage en langue maternelle, particulièrement en lecture, ainsi qu’en mathématiques à l’école et dans leur milieu, afin qu’ils acquièrent les compétences nécessaires pour réussir.

3) L’accompagnement assidu d’adultes significatifs et engagés auprès de chaque jeune, durant tout son parcours scolaire, dans la famille, à l’école et dans son milieu.

4) L’expression et le maintien d’attentes élevées quant à l’engagement scolaire des jeunes et à leur réussite. Des attentes élevées à l’égard de leurs éducateurs, des administrateurs scolaires ainsi qu’auprès des partenaires de la communauté au regard de la qualité des services offerts et des pratiques qui sont mises en œuvre.

5) Le recours, par les enseignants, à des pratiques qui sont reconnues pour contribuer à donner du sens aux apprentissages, à nourrir, à élargir et à rehausser les aspirations scolaires et professionnelles des jeunes, par exemple, l’approche orientante.

6) L’établissement de contacts étroits entre les écoles et les milieux de travail afin de donner aux jeunes, sens et perspective à leur formation.

Projet « En vedette »

La campagne « Ne lâche pas » : Comme les étudiants sont les premiers acteurs de leur réussite scolaire, le message « Ne lâche pas, chaque cours réussi te rapproche de ton diplôme » vise à inciter les jeunes à bien terminer leur année scolaire et à leur rappeler les avantages d’obtenir un diplôme. Ce message est également adressé aux parents et à la population afin de leur proposer d’encourager les jeunes estriens.

D’autres initiatives

– Journées de la persévérance scolaire : Les Journées de la persévérance scolaire représentent un temps fort dans l’année et visent à renforcer la mobilisation autour de la persévérance scolaire. Ces journées ont comme principal objectif d’inciter les différents milieux à poser des gestes concrets pour soutenir la persévérance et la réussite scolaires.

– Feuillets-lecture à l’intention des parents : L’équipe du Projet PRÉE a développé huit feuillets à l’intention des parents afin de bien les outiller pour accompagner leur enfant dans l’apprentissage de la lecture.

– Programme Conciliation études-travail Estrie: Le Projet PRÉE agit comme ressource régionale dans le développement du programme Conciliation études-travail (CÉ-T) en Estrie. Il offre soutien et accompagnement aux MRC estriennes et à la Ville de Sherbrooke pour la mise en place du programme et pour son déploiement dans la région. Le programme vise à créer une communauté qui favorise un équilibre entre les études et le travail.

 [Consulter le site Internet PRÉE]

[Accueil]

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)