De l’expert disciplinaire au professeur du collégial

Temps approximatif de lecture : 3 à 4 minutes

Par Audrey Thériault, professeure au Cégep de Rimouski

Les professeurs du collégial sont d’abord des experts disciplinaires. Plusieurs ont développé leurs façons d’enseigner sur le terrain, par immersion dans les situations d’enseignement-apprentissage qu’ils ont mises en place. Pourtant, l’importance des compétences didactiques et pédagogiques est indéniable. Comment, alors, peut-on guider les professeurs du collégial dans le passage d’un savoir savant à un savoir pluriel (disciplinaire, didactique et pédagogique)? Le présent article traite de la démarche Scholarship of Teaching and Learning (SoTL) qui permet aux professeurs de remettre en question leur posture et de favoriser leur développement professionnel.

Cet article reprend les éléments clés présentés par Christelle Lison, professeure à l’Université de Sherbrooke, dans le numéro d’été 2020 de Pédagogie collégiale.

Source de l’image : ShutterStock

La démarche SoTL

Le SoTL est une démarche qui permet d’analyser et de modifier ses pratiques comme professeur. Cela amène ce dernier :

  • à se concentrer sur les étudiants et leurs apprentissages dans des contextes disciplinaires et pédagogiques donnés;
  • à s’inscrire dans un processus de mise en œuvre, d’analyse et d’évaluation qui s’appuie sur la recherche (evidence-based);
  • à contribuer au développement des connaissances sur les pratiques d’enseignement et d’apprentissage à travers la réflexivité, la documentation, la publication et la révision par les pairs.

Un cycle en six étapes

Bélisle, Lison et Bébard (2016) illustrent la démarche SoTL par un cycle de six étapes qui guide le professeur vers une posture de praticien chercheur, comme le montre la figure suivante.

Figure 1. – La démarche SoTL

 

  1. Analyse de la pratique : Le professeur analyse sa pratique afin d’y déceler un irritant, une préoccupation ou un problème qu’il souhaite résoudre.
  2. Appropriation de connaissances : Le professeur se renseigne sur la problématique choisie. Comme il peut être difficile de bien circonscrire son cadre de référence et de ne pas se perdre dans l’étendue de la recherche scientifique, l’aide d’un expert peut s’avérer utile.
  3. Conception du changement : Le professeur travaille à la scénarisation pédagogique et didactique de son innovation pédagogique en tenant compte des considérations théoriques explorées lors de ses lectures.
  4. Implantation du changement : Le professeur teste son innovation pédagogique auprès des étudiants.
  5. Évaluation du changement : Le professeur documente son expérimentation. Il peut tenir un journal de bord où il rend compte des réactions des étudiants, des questions posées, du déroulement des activités, etc. L’objectif est de voir dans quelle mesure les changements apportés ont permis de résoudre la problématique de départ.
  6. Communication du changement : Le professeur diffuse ses résultats afin de partager l’innovation qu’il a mise en place. Il peut s’agir d’une communication comme d’une publication écrite dans une revue. Ce partage d’informations permet au professeur d’obtenir la rétroaction de ses pairs et, ainsi, de nourrir ses réflexions.

Le développement professionnel

Le développement professionnel est un « processus graduel d’acquisition et de transformation des compétences et des composantes identitaires conduisant progressivement les individus et les collectivités à améliorer, enrichir et actualiser leur pratique » (Portelance, Martineau et Mukamurera, 2014, p. 12). En ce sens, la démarche SoTL joue un rôle clé dans le développement professionnel des professeurs du collégial : elle favorise une réflexion rigoureuse et documentée des pratiques pédagogiques et contribue au développement identitaire des professeurs.

Conclusion

Réfléchir à ses pratiques et renforcer ses compétences pédagogiques et didactiques n’est pas toujours un processus aisé. Un accompagnement adéquat des professeurs est donc nécessaire. Pour ce faire, le professeur peut bénéficier du soutien d’un conseiller pédagogique ou encore  inscrire sa démarche SoTL dans le cadre d’une formation structurée comme celle offerte par le  Réseau Performa (Maîtrise en enseignement au collégial).

Références

Bélisle, M., Lison, C. et Bédard, D. (2016). Accompagner le Scholarship of Teaching and Learning. Dans Daele, A. et Sylvestre, E. (dir.), Comment développer le conseil pédagogique dans l’enseignement supérieur? Cadres de référence, outils d’analyse et de développement (p. 75-90). Bruxelles : De Boeck.

Lison, C. (2020). De l’expert disciplinaire au professeur du collégial. Se développer professionnellement à travers une démarche SoTL. Pédagogie collégiale, 33(4), 29-34.

Portelance, L., Martineau, S. et Mukamurera, J. (2014). Développement et persévérance professionnels dans l’enseignement. Québec : Presses de l’Université du Québec.

Pour aller plus loin…

Source de l’image : ShutterStock

Dernière modification : 24 novembre 2020.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Les commentaires sont fermés.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)