Les enjeux de l’intelligence artificielle en contexte de formation des enseignants

Temps approximatif de lecture : 3 minutes

Par: Koudjo Afuwu Yesifa Azovide, doctorant à l’Université Laval

L’engouement pour l’intelligence artificielle (IA) dans différents secteurs de la société, y compris en éducation, permet de découvrir les possibilités qu’elle offre à certains problèmes auxquels nous sommes confrontés. En milieu scolaire, l’IA offre à la fois des opportunités et des défis pour les enseignants, car son utilisation requiert de solides compétences. D’ailleurs, les écrits soulignent que « la sensibilisation aux données ou la capacité à construire, manipuler, visualiser de grandes quantités de données » (Higuera, 2019) devrait faire partie des compétences à développer par les enseignants durant leur formation. « Si nous acceptons que l’intelligence artificielle est un élément important du paysage de demain, quelles sont les aptitudes et les compétences qui devraient figurer dans les programmes d’études et comment former les enseignants afin qu’ils puissent jouer le rôle requis? ». Ce sont les enjeux présentés par Higuera dans son article (2019) : L’éducation, la formation des enseignants et l’apprentissage de l’intelligence artificielle : un aperçu des questions clés[1].

Source de l’image : ShutterStock

Qu’est-ce que l’IA?

L’IA est à la fois une branche de l’informatique et un champ de recherche où l’on met en œuvre des moyens susceptibles de doter les systèmes informatiques d’une « intelligence ». L’IA serait non seulement capable d’imiter l’intelligence humaine en vue d’exécuter des tâches, mais aussi susceptible de s’améliorer en fonction des renseignements que ces systèmes recueillent.

L’IA pour l’éducation et l’éducation à l’IA

Le choix d’opter pour l’utilisation de l’IA pour notre société, d’après Higuera, nécessiterait des enseignants l’apprentissage des compétences essentielles à la gestion de l’intelligence artificielle ou au développement du numérique.

Les compétences requises en IA

Deux types d’approches ayant trait à la formation des enseignants et aux compétences à développer relativement à l’IA sont à considérer selon Higuera (2019) :

  • Savoir construire des systèmes d’IA simples (ex. : savoir coder);
  • Savoir interpréter et utiliser des systèmes d’IA simples.

Les raisons de former les enseignants en intelligence artificielle

Selon Higuera, différentes raisons justifient le choix de former les enseignants à acquérir une certaine compréhension de l’IA :

  • L’IA peut aider les enseignants à comprendre et prédire les transformations en éducation;
  • L’environnement d’apprentissage est en train de changer et inclura l’IA. Pour cela, les enseignants doivent être en mesure d’utiliser les outils numériques et technologiques disponibles ;
  • Les compétences numériques améliorent la capacité des enseignants à s’adapter aux nouvelles applications, aux nouveaux logiciels, etc.;
  • L’IA est un outil précieux pour aider les enseignants dans leur pratique, bien qu’elle exige d’eux de solides compétences;
  • La nécessité de « disposer » d’enseignants qui vont pouvoir former les personnes qui occuperont des emplois exigeant des compétences techniques associées à l’IA.

Le renforcement de la recherche sur l’IA en éducation : les défis

Depuis un certain nombre d’années, on éprouve des difficultés en éducation à prioriser la recherche sur l’IA pour diverses raisons. Notamment, il est possible de souligner les « efforts déployés dans de nombreux pays pour introduire un programme d’études sur les technologies de l’information et de la communication n’ont pas encore porté leurs fruits, et, avec l’IA, il semble que nous en demandions davantage aujourd’hui » (UNESCO, 2005, cité par Higuera, 2019).

Conclusion

L’étude d’Higuera montre entre autres que le fait de bénéficier d’une formation sur l’IA permet aux enseignants de mieux utiliser les technologies introduites par (et avec) l’IA. Aussi, la formation permet aux   directions d’établissement d’enseignement universitaire de mieux cerner les enjeux à prendre en compte lors de la formation initiale des enseignants.

Référence

Higuera, C. (2019). A report about Education, Training Teachers and Learning Artificial Intelligence: Overview of key issues. Knowledge 4 All Foundation Ltd (K4A). https://www.k4all.org/wp-content/uploads/2019/11/Teaching_AI-report_09072019.pdf

 

 

[1] Il est à noter que l’article de Colin de la Higera a été traduit de l’anglais au français par François Bocquet à l’aide de DeepL, un service de traduction automatique en ligne.

Source de l’image : ShutterStock

Dernière modification : 24 novembre 2020.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Un commentaire

  1. Par Jean-Louis le 2 novembre 2020 à 4:31

    Super idée ! Il faut utiliser la science pour améliorer nos capacités d’apprentissage.

    Commentaire inapproprié ?

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)