La disponibilité des livres et la littératie pour les enfants d’âge préscolaire

Temps approximatif de lecture : 3 à 4 minutes

Les interactions verbales entre les parents et leurs enfants sont reconnues pour stimuler le développement du langage. Là réside une des raisons pour lesquelles la lecture de livres par les parents est importante dans les premières années d’un enfant. Il s’agit de l’activité qui génère effectivement des interactions verbales significatives, en plus d’exposer l’enfant à de nouveaux mots et concepts. En ce sens, des chercheurs ont découvert que la disponibilité des livres dans un foyer, au moyen de programmes de dons de livres, favorisait un environnement d’apprentissage de la lecture positif, et plus encore!

Source de l’image : ShutterStock

 

Les programmes de dons de livres

Ces programmes ont généralement pour objectif d’améliorer les environnements d’apprentissage de la lecture à la maison et de soutenir le développement des capacités en littératie des jeunes enfants. Ils permettent la distribution gratuite de livres aux familles et encouragent ainsi la lecture à la maison. Selon les programmes, les modalités peuvent diverger quant au public ciblé, au nombre de livres donnés ou à l’âge des enfants visés.

Les chercheures Merel de Bondt (Université libre d’Amsterdam), Ingrid A. Willenberg (Australian Catholic University) et Adriana G. Bus (Université de Stavanger) ont fait une méta-analyse des études traitant des programmes de dons de livres et de leurs effets. Elles ont ainsi analysé 44 études qui évaluaient les trois programmes suivants : Bookstart, Reach Out and Read et Imagination Library. Les paragraphes qui suivent présentent un résumé des conclusions de leur recherche.

Importance de la lecture

Il ressort des résultats de plusieurs études que les parents qui lisent des livres régulièrement à leurs enfants très tôt dans la vie de ces derniers seraient mieux outillés pour faire un suivi du développement des compétences en lecture et en écriture de leurs enfants. Parce qu’ils connaissent mieux les points faibles de leurs enfants, par exemple, ils peuvent augmenter graduellement la difficulté des livres. Les programmes de dons ont donc une importance particulière pour les familles à faibles revenus qui pourraient avoir davantage de difficultés à se procurer des livres.

Les effets des programmes

Les chercheurs recensent deux effets notables :

  1. Environnement d’apprentissage : L’étude montre que les programmes de dons de livre encouragent l’instauration d’une routine de lecture, ce qui a des effets sur le développement des compétences en littératie (il semble que la quantité de livres accessibles ne soit pas un facteur significatif);
  2. Développement de compétences : Les routines de lecture favorisent le développement du langage chez les jeunes enfants, une compétence qui stimule en retour l’intérêt pour la lecture.

Conclusion

Les effets positifs des trois programmes examinés par les chercheures sont tangibles dès les premières années de vie d’un enfant. Toutefois, la clé réside moins dans la création d’une bibliothèque garnie que dans la présence d’une routine de lecture. L’accès, pour les enfants, à des livres appropriés pour leur âge et leurs compétences est donc un facteur important.

Référence

Bondt, M., Willenberg, I. et Bus, A. (2020). Do Book Giveaway Programs Promote the Home Literacy Environment and Children’s Literacy-Related Behavior and Skills?, Review of Educational Research, 90(3), 349–375

Source de l’image : ShutterStock

Dernière modification : 7 septembre 2020.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)