Pecha Kucha – Le projet CoEnseignement

La présentation Le projet CoEnseignement a été effectuée dans le cadre du 4e Symposium – Le temps, parlons-en! La présentation de type Pecha Kucha (microprésentation) propose un modèle d’enseignement différent et favorable aux apprentissages. Voici un résumé des contenus présentés par Geneviève Cusson et Stéphane Pipon lors de leur présentation.

Le projet CoEnseignement est un modèle d’enseignement fondé sur des assises bien définies : le décloisonnement des groupes, l’enseignant[1] surnuméraire et la planification collaborative. L’enseignement proposé se base sur des pratiques efficaces en salle de classe qui sont possibles grâce à une division particulière du travail. Les enseignants titulaires enseignent à tous les élèves, les enseignants surnuméraires s’occupent des élèves non vulnérables, et l’orthopédagogue interagit avec les élèves en situation d’échec. De cette façon, les interventions touchent tous les élèves, ce qui favorise grandement l’inclusion.

Une pratique concluante

  • Les orthopédagogues sont dégagés, ce qui permet l’atteinte des objectifs de la convention de gestion.
  • Les enseignants utilisent des pratiques collaboratives qui favorisent la formation continue. Ils se partagent la planification et l’évaluation et ils possèdent une meilleure connaissance des difficultés des élèves.
  • Les élèves ont droit à des interventions adaptées à leurs besoins et à leur rythme d’apprentissage, ce qui favorise l’atteinte de meilleurs résultats.

Si cette organisation du temps vous intéresse, vous pouvez visionner l’ensemble de la présentation de Geneviève Cusson et Stéphane Pipon à propos du projet CoEnseignement.

Le portrait des conférenciers

Geneviève Cusson

Geneviève Cusson est orthopédagogue à la Commission scolaire des Laurentides.

Stéphane Pipon

Stéphane Pipon est directeur de l’école Saint-Joseph de la Commission scolaire des Laurentides.

[1] Le genre masculin est utilisé pour alléger le texte, et ce, sans préjudice à la forme féminine.

Dernière modification : 28 août 2019.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)