Meilleur rendement scolaire et relation enseignant-élève de qualité : les effets positifs du « looping » au primaire

Ces dernières années ont vu émerger plusieurs pratiques pédagogiques pour accroître la motivation des élèves et ainsi favoriser leur réussite scolaire dès le primaire. Au nombre de ces pratiques figure le « looping[1] », un type d’encadrement scolaire ou d’organisation des classes qui permet aux élèves de rester avec le même enseignant durant au moins deux années consécutives.

coherence-efc

Shutterstock / wavebreakmedia

Pourquoi opter pour le « looping »?

Cette pratique encore peu développée au Québec a pour principal avantage de faciliter la vie scolaire des élèves avec un objectif de stabilité et de continuité. Elle permet notamment à l’enseignant de mieux connaître individuellement ses élèves, leurs besoins et leurs difficultés afin de leur apporter le soutien scolaire nécessaire. Le « looping » permet aussi de créer une relation affective à long terme entre l’enseignant et les élèves, ce qui réduit l’anxiété, les comportements perturbateurs et l’indiscipline en classe.

Effets positifs de cette pratique

Sur le plan de la réussite scolaire, les récentes études consacrées à l’enseignement en boucle montrent plusieurs effets positifs de cette pratique en ce qui a trait au rendement scolaire des élèves. En effet, le fait pour ces derniers d’avoir le même enseignant au moins deux années d’affilée contribue non seulement à l’obtention de meilleurs résultats en mathématiques, en lecture et en écriture, mais aussi à l’acquisition et à l’enrichissement du vocabulaire. Par ailleurs, les effets positifs du bouclage ne semblent différer ni en fonction du sexe des élèves ni en fonction du niveau socioéconomique des familles dont ces derniers sont issus. Ainsi, autant les filles que les garçons, qu’ils proviennent ou non d’un milieu défavorisé, obtiennent de meilleurs résultats en « classe de looping » au primaire.

Relation enseignant-élève

Les effets positifs du « looping » sur le rendement scolaire des élèves sont donc attribuables à plusieurs facteurs, notamment au fait que cette forme d’organisation des classes permet aux enseignants de disposer du temps nécessaire pour connaître les forces ainsi que les besoins spécifiques de chaque élève, et d’y répondre efficacement. De plus, le lien affectif enseignant-élève que permet de créer le « looping » favorise des interactions positives non seulement entre l’enseignant et les élèves, mais aussi entre l’enseignant et les familles. Et cela s’avère particulièrement bénéfique pour les élèves en difficulté d’apprentissage ou pour ceux dont les résultats scolaires sont faibles. Le « looping » offre en définitive à l’enseignant une plus grande souplesse dans l’organisation de sa classe et de l’enseignement, ainsi qu’il permet une meilleure prise en compte des différences de chaque élève. Tous ces éléments contribuent sans aucun doute à la fois au plein épanouissement des élèves et à une augmentation de la motivation scolaire, deux facteurs associés positivement à la réussite scolaire.

 

Références

Tourigny, R. (2013). Effets du looping sur la relation enseignant-élève et le rendement académique des élèves du primaire (Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Montréal). Repéré à https://archipel.uqam.ca/5738/1/M13019.pdf

Pickett, G. (2016). The Effects of Looping in the Cuban Classroom: Teacher Perception and Academic Achievement (Thèse de doctorat, Northcentral University). Accessible par ProQuest Dissertations Publishing (10257168). Repéré à https://search.proquest.com/docview/1880508951

Wang, L., Wu, M., Shi, Y., Chen, Y., Loyalka, P., Chu, J., … Rozelle, S. (2017). The Effect of Teacher Looping on Student Achievement: Evidence from Rural China. Repéré à https://pdfs.semanticscholar.org/d208/74ae40ad0ff99fc4f27125bbeb632a801dff.pdf

[1] En français, on traduit généralement ce mot anglais par les termes suivants : bouclage, enseignement en boucle ou cycle d’apprentissage pluriannuel.

Dernière modification : 27 mai 2019.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)