L’autodétermination dans la réussite scolaire des élèves ayant des troubles d’apprentissage

Il existe bon nombre de facteurs associés positivement à l’amélioration des résultats scolaires des élèves ayant des troubles d’apprentissage. Parmi ces facteurs figure en bonne place l’autodétermination, définie comme la « combinaison d’habiletés, de connaissances, de croyances qui rendent une personne capable de s’engager dans une perspective d’avenir, de s’autoréguler et d’avoir des comportements autonomes » (Field et al., 1998). De nombreuses études ont démontré que les élèves, notamment ceux éprouvant des troubles d’apprentissage, qui développent des compétences, qui améliorent leurs capacités et qui adoptent un comportement autodéterminé rencontrent moins d’obstacles sur le plan scolaire en matière d’engagement, de persévérance et de réussite.

Les pratiques fondées sur l’autorégulation à l’école

Shutterstock

L’autodétermination, un facteur de prédiction utile du rendement scolaire

Les élèves avec des troubles d’apprentissage rencontrent un grand nombre de difficultés, lors de leur scolarisation, qui ralentissent le développement de leurs compétences et de leurs habiletés scolaires, et cela entraîne généralement des échecs répétés au cours de leur parcours scolaire. Ils semblent aussi avoir une moins grande autonomie, ainsi que des compétences et un comportement autodéterminé plus faibles que les élèves qui n’éprouvent pas de difficultés d’apprentissage. Or, l’autodétermination est considérée comme un facteur de prédiction utile du rendement scolaire, notamment en lecture et en mathématiques, pour les élèves ayant des troubles d’apprentissage. L’autodétermination se manifeste de façon particulièrement positive et constructive pour eux, car en connaissant mieux leurs forces et leurs faiblesses, ils peuvent :

  • planifier des actions;
  • évaluer des options;
  • prendre des décisions de façon autonome et y donner suite;
  • s’adapter, au besoin, durant tout processus (ex. : de décision).

Des bénéfices multiples

Lorsqu’ils agissent de façon autonome, ces élèves sont en effet plus en mesure de définir eux-mêmes des objectifs scolaires et de les atteindre. De plus, l’acquisition de compétences liées à leurs besoins d’autodétermination, et ce, quelles que soient les caractéristiques personnelles de ces élèves, ou les conditions de leur environnement, semble contribuer à l’amélioration de leurs résultats scolaires. Cela peut ensuite aider non seulement à réduire les taux d’échec et d’abandon scolaires, mais aussi à donner des résultats positifs dans la vie de ces élèves, par exemple lorsqu’ils auront terminé leur scolarité et voleront de leurs propres ailes.

Il importe également de noter que lorsque le niveau d’autodétermination de ces élèves augmente, ces derniers ont une bonne image d’eux-mêmes. La satisfaction des besoins d’autodétermination leur permet de :

  • réussir davantage sur le plan scolaire et de s’engager dans les activités scolaires;
  • poursuivre plus facilement des études postsecondaires;
  • planifier leur insertion socioprofessionnelle;
  • participer davantage à la vie en communauté.

Donc, au-delà des conséquences positives sur la réussite scolaire des élèves ayant des troubles d’apprentissage, qu’ils soient au primaire ou au secondaire, un comportement autodéterminé accru a aussi des effets positifs sur la participation de ces élèves à un programme d’éducation individualisé et sur les résultats qu’ils obtiendront une fois leur scolarité terminée, soit toute leur vie durant. Pour ces raisons, il semble nécessaire que les éducateurs spécialisés et les parents, par des interventions personnalisées, permettent à ces enfants de satisfaire leurs besoins de compétence et d’autodétermination, de développer les attitudes et les comportements pour ce faire, ainsi que d’avoir la possibilité de jouer un rôle actif et prépondérant dans leur apprentissage et dans la planification de leur avenir.

Les étudiants du collégial ayant un TA ou un TDAH et les stratégies d’étude

 

Références

Cabeza, B., Magill, L., Jenkins, A., Carter, E. W., Greiner, S., Bell, L. et Lane, K. L. (2013). Promoting Self-Determination among Students with Disabilities: A Guide for Tennessee Educators. Nashville (TN) : Project Support and Include, Vanderbuilt University.

Field, S. S., Martin, J. E., Miller, R. J., Ward, M. et Wehmeyer, M. L. (1998). Self-determination for persons with disabilities: A position statement of the Division on Career Development and Transition. Career Development for Exceptional Individuals, 21(2), 113‑128. Repéré à http://www.floridainclusionnetwork.com/FIN-ACCESS-Module-2/presentation_content/external_files/SelfdeterminationforSWD-CEC.pdf

Yailagh, M. S., Abbasi, M., Behrozi, N., Alipour, S. et Yakhchali, A. H. (2014). Comparisons of Self-Determination among Students with Learning Disabilities and without Learning Disabilities. American Journal of Applied Psychology, 3(2), 27-31. Doi: 10.11648/j.ajap.20140302.11

Source de l’image : Shutterstock

Dernière modification : 25 juillet 2019.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)