Des concerts pour s’intéresser aux sciences

En 2015, le média électronique Actualités UQAM publiait un article qui souligne une baisse d’intérêt marquée des élèves du secondaire pour les sciences et la technologie. Pour contrer cette tendance, plusieurs organismes ou ressources existent déjà. Par exemple, la Boite à science, le Centre de démonstration en sciences physiques (CSDP) et le magazine Les Débrouillards offrent divers services, contenus ou publications pour piquer la curiosité des jeunes et les intéresser aux sciences. Très bientôt, un nouveau groupe participera à cette mission de rayonnement des sciences dans les écoles du Québec : le quintette Ophonius!

sciences-pisa

Shutterstock / vasabii

Composé des musiciens professionnels Olivier Batlle, Jean Marc Dormeau, Fabien Eckert, Christophe Ayrault et Bruno Gazengel, le quintette jazz & science Ophonius propose des « concerts scientifiques ». Deux de ces musiciens, Ayrault et Gazengel, sont aussi des enseignants-chercheurs de l’Université du Mans, en France.

L’objectif de leurs concerts scientifiques est de vulgariser les connaissances scientifiques relatives à l’acoustique et à la musique. Ceci, pour rejoindre non seulement les élèves du 3e cycle du primaire jusqu’au cégep, mais aussi toutes les personnes intéressées par les sciences ou par la musique.

[Dossier thématique : Stimuler l’intérêt des jeunes envers les sciences et la technologie]

Notions mises en avant

Voici, regroupées en deux points, quelques-unes des notions approfondies par le quintette Ophonius :

  1. Physique des instruments : notions liées aux résonateurs, aux cordes, aux tuyaux et aux phénomènes générateurs de son;
  2. Physique du son : notions liées à l’intensité, à la hauteur, au timbre et aux harmoniques.

Modus operandi et retombées

Les membres du quintette rendent visible et accessible la physique de la musique en associant la perception des phénomènes sonores, les démonstrations en temps réel et les notions théoriques.

Bien qu’elles n’aient pas été mesurées de façon objective, les retombées positives de leurs concerts sont nombreuses. En voici quatre :

  1. Sensibilisation aux risques auditifs;
  2. Augmentation de l’intérêt des élèves pour les sciences;
  3. Soutien à la compréhension des notions du Programme de formation de l’école québécoise(PFEQ);
  4. Création de matériel pédagogique, de partenariats et d’un cours en ligne (ouMOOC, pour Massive Open Online Course) sur l’acoustique.

[L’enseignement de la musique et son impact sur les fonctions exécutives]

« La présence, au sein de ce projet de deux enseignants-chercheurs issus d’un des plus importants laboratoires d’acoustique de France (Laboratoire d’Acoustique de l’Université du Mans), apporte l’expertise et la pédagogie nécessaires à la diffusion des connaissances scientifiques dans le domaine de l’acoustique vers le grand public. »

[La musique aide au développement du langage]

 Autres projets

En partenariat avec divers organismes, les enseignants-chercheurs du groupe Ophonius et d’autres membres du Laboratoire d’Acoustique de l’Université du Mans (LAUM) ont participé à plusieurs autres projets pour faire rayonner les sciences, dont le projet MÉRITE.

Ce projet comporte deux grands axes, le premier pour les élèves, le second pour les enseignants. Grâce au projet Mérite, les enseignants en sciences bénéficient de plusieurs formations et outils. Ceux-ci leur permettent entre autres de « faire vivre » à leurs élèves des expériences liées à la culture industrielle, c’est-à-dire au monde de l’entreprise, à l’organisation du travail dans l’industrie. Parmi les ressources conçues pour les élèves se trouvent des mallettes technologiques. Composées « des progressions pédagogiques, du matériel associé et de toute la documentation » nécessaires à la réalisation d’activités d’expérimentation technologique, elles permettent aux élèves de se familiariser avec des domaines aussi diversifiés que la chimie, la robotique, l’énergie, l’alimentation, l’informatique ou la science des matériaux.

[Découvrez toutes les fiches d’activités accessibles gratuitement
sur le site Web lié au projet MÉRITE]

Le deuxième axe du projet Mérite vise le développement professionnel des enseignants du secondaire et du cégep au Québec (des collèges et des lycées en France). Il offre quatre parcours de formation qui permet notamment aux enseignants de mieux connaître la culture industrielle et de découvrir l’organisation du travail dans l’industrie. D’autres contenus pédagogiques se trouvent sur le site Web du consortium Le Mans Acoustique.

Le groupe Ophonius est au Québec jusqu’au 31 mai 2018.

[Consulter les dates de représentations]

[Découvrir les concerts scientifiques]

 

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)