10 principes efficaces pour mieux soutenir les élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage

Au Québec, environ 65 % des élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA) sont intégrés dans des « classes régulières ». Pour garantir leur succès, il est important d’organiser les services éducatifs complémentaires de façon efficace et adaptée aux besoins variés et croissants de ces élèves. Étant donné que les ressources sont limitées et que les besoins de services sont élevés, il est nécessaire de repenser l’offre de services et d’identifier des approches plus efficaces.

Shutterstock/ESB Professional

par Dana Anaby, Sitara Khan, Stéphanie Tremblay et Chantal Camden

 

Une synthèse de recherches subventionnée par le Fonds de Recherche du Québec – Société et Culture (FRQSC) et le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) avait pour objectif d’identifier les meilleurs principes et modèles d’organisation de services éducatifs complémentaires. Un comité de consultation regroupant des représentants (directeurs, enseignants, parents, professionnels de la santé) de sept commissions scolaires au Québec a contribué à la collecte des données et à la diffusion des résultats.

Pour ce faire, les chercheures ont procédé à une synthèse de 52 études. Les principaux résultats font notamment ressortir qu’il existe certains modèles développés et évalués auprès de sous-groupes d’EHDAA. Mais aucun n’a été mis en place afin de guider l’ensemble des services éducatifs complémentaires. Cependant, dix principes qui devraient être inclus dans un modèle optimum d’organisation des services éducatifs complémentaires ont été identifiés :

Pour consultation sur mobile, cliquez ici.

Organiser les services à offrir aux EHDAA nécessite que l’on s’éloigne des interventions individualisées et coûteuses et que l’on se tourne plutôt vers des interventions qui visent le développement des capacités des enseignants et de l’ensemble du personnel de l’école.

[Consulter la recherche]

Références

Gaudreau, L., Legault, F., Brodeur, M., Hurteau, M., Dunberry, A., Séguin, S.-P. et Legendre, R. (2008). Rapport d’évaluation de la Politique de l’adaptation scolaire au Québec, déposé au ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport du Québec, Direction de l’adaptation scolaire. Montréal : Université du Québec à Montréal.

Kohen, D., Uppal, S., Khan, S., & Visentin, L. (2001). Access and Barriers to Educational Services for Canadian Children with Disabilities. Ottawa: Canadian Council on Learning.

Winzer, M. & Mazurek, K. (2011). Canadian Teachers’ Associations and the Inclusive Movement for Students with Special Needs. Canadian Journal of Educational Administration and Policy, 116, 1-24.

 

Source de l’image : Shutterstock/ESB Professional

 

Dernière modification : 16 avril 2018.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)