Organiser les services pour mieux soutenir les élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation et d’apprentissage

Les défis rencontrés par les élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation et d’apprentissage (EHDAA) sont variés et multiples. En effet, les différents types de handicaps (moteur, visuel, auditif, déficience intellectuelle, etc.) rendent complexe la prestation des services en milieu scolaire. Dans un contexte où les ressources sont limitées et les besoins de services élevés, une révision de l’offre de services s’avère nécessaire.  

Shutterstock/ wavebreakmedia

À partir d’une recension d’écrits, Dana Anaby, chercheure à l’Université McGill, et son équipe, composée de chercheurs et d’intervenants en milieu scolaire, ont réalisé deux synthèses :

  1. Une synthèse des meilleurs principes et modèles d’organisation des services éducatifs complémentaires;
  2. Une synthèse des stratégies efficaces facilitant l’implantation de ces principes.

 

Les modèles de réponse à l’intervention ainsi que certaines composantes (ex. : la coordination des services) semblent prometteurs et applicables à l’ensemble des EHDAA.

Les résultats

Les chercheurs ont identifié quelques modèles évalués auprès de sous-groupes d’EHDAA, mais aucun n’a été expérimenté afin de guider l’ensemble des services éducatifs complémentaires.

 

[La réponse à l’intervention – Dossier thématique]

 

L’analyse des chercheurs a cependant permis d’identifier dix composantes qui devraient être incluses dans un modèle optimum d’organisation de services éducatifs complémentaires :

  1. Les services directs individuels;
  2. Les services directs de groupe;
  3. La coordination des services;
  4. Le soutien aux enseignants;
  5. Les interventions collaboratives;
  6. Le design universel;
  7. Les services multipaliers;
  8. Les thérapies offertes en dehors de la classe;
  9. Les interventions écologiques (ex. : dans la classe ou dans l’environnement naturel de l’enfant);
  10. L’implication des familles.

 

Cette revue de la littérature a également permis aux chercheurs d’identifier sept stratégies qui permettraient de faciliter l’implémentation des diverses composantes d’organisation des services :

  1. La formation;
  2. La coordination des services;
  3. Les rencontres;
  4. Le soutien interne;
  5. La préparation à l’implantation;
  6. Le soutien externe;
  7. L’évaluation continue.

Anaby et son équipe jouent également un rôle de soutien auprès de leurs partenaires dans l’implantation des composantes d’organisation des services identifiées dans leur recherche, notamment par le Projet OR. L’objectif de ce dernier est non seulement de décrire les différents rôles que jouent les acteurs du milieu éducatif auprès des EHDAA, mais également de développer, d’implanter et d’évaluer une intervention visant à optimiser le rôle de ces acteurs au sein d’un modèle organisationnel de réponse à l’intervention.

 

[Consulter le rapport de recherche]

 

Références :

Anaby, D. (2016). Comment organiser les services pour mieux soutenir les élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDDA) : principes et stratégies efficaces.

Repéré dans le site Web du Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC) à www.frqsc.gouv.qc.ca/fr/la-recherche/la-recherche-en-vedette/histoire/comment-organiser-les-services-pour-mieux-soutenir-les-eleves-handicapes-ou-en-difficulte-d-adaptation-ou-d-apprentissage-ehdda-principes-et-strategies-efficaces-buavop8o1510858842444

Camden, C. (2016). Projet OR : Optimiser les Rôles des acteurs du milieu éducatif pour mieux soutenir les élèves handicapés ou en difficultés d’adaptation ou d’apprentissage. Repéré dans le site Web du FRQSC à www.frqsc.gouv.qc.ca/la-recherche/la-recherche-financee-par-le-frqsc/projets-de-recherche/projet/projet-or-optimiser-les-roles-des-acteurs-du-milieu-educatif-pour-mieux-soutenir-les-eleves-handicapes-ou-en-difficultes-d-adaptation-ou-d-apprentissage-9nggwzk31470853541674

 

Source : Shutterstockwavebreakmedia

Dernière modification : 7 février 2018.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

2 commentaires

  1. Par Julie C le 5 février 2018 à 22:51

    Le lien vers le rapport de recherche n’est pas le bon.

    Commentaire inapproprié ?

  2. Par Nathalie Couzon le 7 février 2018 à 11:35

    Merci de nous avoir avoir avisés du lien brisé. La correction a été apportée. Vous avez désormais accès au rapport de recherche.

    Commentaire inapproprié ?

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)