L’oral : un outil indispensable pour enseigner le français

Lorsqu’on enseigne les règles de la langue à une personne pour qui le français n’est pas la langue première, on tend parfois à délaisser les activités orales au profit d’activités écrites – la lecture de textes ou l’écriture de phrases par exemple. Or, avec l’approche communicative, soutenue par bon nombre de recherches en didactique des langues, l’oral devient un outil puissant pour consolider l’apprentissage du français et de ses normes.
oral-français
Dans un article publié dans le numéro de mars 2017 du bulletin Correspondance, Marie-Ève Bélanger, enseignante au Département de français et de lettres du collège Ahuntsic, dresse les grandes lignes de cette approche qui laisse une place de choix à l’oral dans l’enseignement du français aux élèves allophones.

[Les neurosciences cognitives ont démontré qu’une démarche où les étudiants utilisent fréquemment des structures langagières dans des situations authentiques, dans un nombre d’abord limité et de manière progressive, donne de meilleurs résultats qu’une stratégie basée sur l’acquisition d’un savoir sur la langue (vocabulaire, règles grammaticales, etc.).

L’approche est simple : partir de l’oral et y revenir. À titre d’exemple, une séquence didactique pourrait être amorcée avec l’écoute d’un extrait sonore, suivi d’une activité de lecture ou l’écriture impliquant une notion grammaticale, puis se conclure avec une intégration à l’oral dans le cadre d’une activité de conversation.

L’évaluation de l’oral

Une familiarisation avec des outils tels que la grille d’autoévaluation ou la grille d’observation par les pairs peut s’avérer intéressante pour voir si l’étudiant a correctement intégré l’objet d’apprentissage à l’oral.

Plusieurs auteurs et enseignants soulignent l’importance d’une telle démarche pour impliquer les élèves de manière consciente dans leur processus d’apprentissage.

Un exemple de grille d'(auto)évaluation

tableau-oral(Tableau adapté de Bélanger, 2017)

Pour en apprendre davantage sur l’approche, consultez l’article.

Référence

Bélanger, M.-È. (2017). Pour une intégration efficace de l’oral dans l’enseignement du français aux élèves allophones. Correspondance. Récupéré du site du Centre collégial de développement de matériel didactique (CCDMD) : http://correspo.ccdmd.qc.ca/index.php/document/pour-une-integration-efficace-de-loral-dans-lenseignement-du-francais-aux-eleves-allophones/

Dernière modification : 10 mai 2017.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne: 4,00 sur 5)

2 commentaires

  1. Par Françoise Tardy le 27 décembre 2017 à 11:11

    Bonjour à vous,
    J’utiisais cette approche communicative en français langue seconde et je l’utilise encore pour intégrer les compétences en oral en formation de base commune. Mon projet d’enseignement de l’oral de 15h à la Formation générale des adultes vise aussi le développement des compétences grâce à la rétroaction par les pairs. Je présenterai le bilan de mon travail à notre congrès annuel de l’AQIFGA.
    Françoise Tardy

    Commentaire inapproprié ?

  2. Par Nathalie Couzon le 8 janvier 2018 à 13:32

    Merci de nous suivre et de nous faire part de vos constats.

    Commentaire inapproprié ?

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)