Les conséquences économiques du décrochage scolaire

« L’éducation est de plus en plus importante pour qu’on puisse bien fonctionner, pour qu’on ait un taux d’emploi et des salaires acceptables. » Ces mots sont ceux de Pierre Fortin, professeur de sciences économiques de l’UQAM et chroniqueur économique.

Shutterstock / Iluistrator

Monsieur Fortin a participé à un webinaire du PRÉCA ayant pour thème : les conséquences économiques du décrochage scolaire. Il aborde ce thème en discutant de sujets tels le taux de décrochage et ses conséquences ou encore le salaire moyen des individus en fonction de leur plus haut niveau d’étude.

L’équipe du CTREQ a d’ailleurs créé un feuillet de sensibilisation sur ce sujet que vous pouvez consulter :

[Feuillet de sensibilisation sur les conséquences du décrochage scolaire]

 

Quand on voit, au Québec, des statistiques qui nous disent que 40 % de la population a de la misère à comprendre la posologie pour savoir comment se servir d’une bouteille d’aspirine, on doit commencer à se poser des questions sur le travail qui nous reste à faire pour compléter l’alphabétisation de nos jeunes.

Pistes de solution

Il soulève aussi, en compagnie d’Ariane Cyr, directrice du PRÉCA, plusieurs pistes de solutions au décrochage scolaire pour parvenir à réduire les conséquences économiques de ce phénomène. L’investissement dans les CPE pour favoriser le développement cognitif des jeunes enfants, l’investissement dans le raccrochage et l’école obligatoire jusqu’à 18 ans sont entre autres abordés.

[Infographie sur les conséquences du décrochage scolaire]

Un webinaire « riche » !

Loin de s’en tenir à la présentation de notions théoriques, Pierre Fortin amène l’auditeur à réfléchir sur plusieurs aspects de l’éducation.

 L’économie, l’emploi, le salaire ne sont pas les seuls objectifs de l’éducation évidemment. L’éducation est le principal vecteur de la culture qu’on transmet à nos enfants.

Grâce aux questions des auditeurs, le professeur réputé en économie ratisse une foule de sujets comme les avantages personnels et collectifs de l’obtention d’un diplôme d’études secondaires, l’impact du salaire à 15 $ sur l’éducation ou encore les contraintes à l’innovation qu’il est possible de rencontrer dans le secteur public.

Image : © Shutterstock / Iluistrator

[Visionner le webinaire]

[Consulter les conférences et les webinaires du PRÉCA]

Dernière modification : 21 juin 2017.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)