Expulser les enfants d’âge préscolaire ou enseigner les habiletés sociales?

Expulser les enfants qui présentent un comportement problématique en classe est-il une pratique révolue? Oui, selon une étude réalisée aux États-Unis qui a montré les effets positifs d’un programme misant plutôt sur l’enseignement des habiletés sociales chez les jeunes enfants.

prescolaire-habiletes-sociales

Shutterstock / nd3000

D’après un article publié sur le site de Futurity, les enfants du préscolaire seraient plus nombreux à se faire suspendre de l’école pour des problèmes de comportement que les enfants d’âge scolaire.

Il est troublant de penser que nous expulsons des élèves du préscolaire parce qu’ils ne savent pas comment bien se comporter avec les autres, quand le préscolaire est justement l’endroit où ils vont apprendre à le faire.

– Mary Louise Hemmeter

 

Le programme

Pour mettre fin à ce type d’approche, Mary Louise Hemmeter, professeure au Peabody College, et ses collaborateurs ont développé le programme « Pyramid Model », qui met l’accent sur le soutien aux comportements positifs, afin que l’enfant développe ses compétences sociales et émotionnelles en contexte de classe.

Dans ce programme, les interventions de l’enseignant ne visent pas seulement les élèves à risque de présenter des problèmes de comportement; ils visent l’ensemble des élèves d’une classe, et ce, dans une optique de prévention.

Notre travail met l’accent sur la promotion de compétences sociales et émotionnelles afin de prévenir les problèmes de comportement et, ultimement, la suspension des jeunes.

La gestion des comportements [Dossier thématique]

La recherche

Pour évaluer les effets du programme, Hemmeter et ses collaborateurs ont mené une recherche auprès de 40 enseignants du préscolaire et 494 enfants par l’entremise d’un modèle randomisé et contrôlé. Dans le cadre de cette étude, la moitié des enseignants ont reçu une formation et un soutien pour intégrer l’enseignement des habiletés sociales à leurs pratiques, tandis que l’autre moitié n’a pris part à aucun type de formation en ce sens.

  • Les résultats de l’étude montrent que les enseignants ayant reçu ce soutien professionnel ont instauré davantage de pratiques visant le développement des habiletés sociales des élèves dans leur classe que les enseignants n’ayant pas reçu ce soutien.
  • L’analyse des résultats montre aussi que les élèves des classes où l’enseignant avait été formé pour utiliser le programme présentaient de meilleures habiletés sociales et moins de comportements problématiques que les élèves du groupe contrôle (dont les enseignants n’avaient pas reçu de formation sur le programme). Ces résultats auraient aussi été observés chez les élèves à haut risque de présenter des problèmes de comportement.
  • Les enseignants du groupe expérimental ont affirmé que les pratiques encouragées par le programme les avaient aidés à communiquer de façon plus efficace avec les enfants et à être plus patients envers eux.

[Consultez l’article]

Le RIRE vous suggère également :

Image : © Shutterstock / nd3000

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)