Comment bien réviser?

Dans son article « Apprendre à réviser est un vrai métier », André Giordan, professeur de l’Université de Genève, analyse ce qu’est la révision en vue d’une évaluation.

comment-reviser

D’entrée de jeu, André Giordan affirme que l’apprentissage et l’évaluation ne requièrent pas nécessairement de moment de révision; la réalisation d’un projet, par exemple, est une activité d’apprentissage et d’évaluation ne demandant pas de période de révision de la part de l’apprenant.

Apprendre à l’école, au collège se limiterait-il à mémoriser des savoirs partiels pour répondre à des épreuves stéréotypées. […] Peut-être un jour bannira-t-on les révisions pour véritablement favoriser l’apprendre?

(Giordan, 2016, p. 5)

Or, puisque la révision est un passage obligé pour bien des élèves et des étudiants, le chercheur partage sa conception d’une bonne révision.

[Pour une consultation sur mobile, cliquez ici]

[Consultez l’article]

Pour aller plus loin, le RIRE vous suggère quelques articles sur le même thème :

 

Creative Commons Creative Commons Attribution 2.0 Generic License University of Central Arkansas

Référence

Giordan, A. (2016, April). Apprendre à réviser est un vrai métier. Résonances, 4–6. Récupéré de http://www.resonances-vs.ch/index.php/num-enrichis/205-avril-2016-reviser-oui-mais-comment

Dernière modification : 24 novembre 2020.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

2 commentaires

  1. Par Véronique D'Amours le 25 juillet 2016 à 14:13

    Bonjour,

    Une coquille s’est glissée dans le billet. On devrait lire ‘Genève’.

    Commentaire inapproprié ?

  2. Merci Madame D’Amours, la correction a été faite.

    Commentaire inapproprié ?

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)