L’école peut-elle aider à l’intégration des immigrés?

Quel rôle l’école joue-t-elle dans l’intégration des nouveaux arrivants? À partir des données d’une enquête PISA menée en 2012, ce rapport de l’OCDE aborde cette question en dissipant certains mythes qui l’entourent.
immigration-ecole-integration

Le taux d’élèves immigrés influence-t-il le taux de réussite scolaire d’un établissement?

Selon le rapport de l’OCDE, il semblerait que non. En effet, il existerait une faible corrélation entre le taux d’élèves immigrés et la performance scolaire des élèves.

Toutefois, la corrélation serait plus importante entre la réussite scolaire des élèves et le milieu socio-économique à l’intérieur duquel ils évoluent. Or, ce sont souvent les écoles situées en milieux défavorisés qui accueillent une forte proportion d’élèves immigrés. Aux États-Unis, par exemple, 40% des élèves immigrés évoluent dans des écoles de milieux défavorisés.

L’enquête PISA révèle ainsi que ce n’est pas la concentration d’élèves immigrés dans un établissement, mais plutôt celle d’élèves défavorisés, qui entrave la réussite […] des élèves immigrés.

Le rôle de l’école dans la réussite scolaire des élèves issus de l’immigration

Il existe une corrélation entre le système d’éducation en place dans un pays d’accueil et la réussite scolaire des élèves qui immigrent dans ce pays. Par exemple, le rapport PISA révèle que les élèves en provenance de pays de langue arabe qui immigrent aux Pays-Bas réussissent mieux à l’école (particulièrement en mathématiques) que les élèves de même origine qui immigrent au Qatar. C’est en Chine que les élèves immigrés performeraient le mieux en mathématiques. Si ces écarts de performance peuvent découler de différences contextuelles, les pratiques éducatives mises en œuvre auprès des élèves immigrés seraient elles aussi en cause.

L’évolution de la performance des élèves immigrés au fil du temps laisse […] penser que les politiques d’éducation viennent compléter les politiques sociales pour favoriser l’intégration.

Les bénéfices de l’intégration des élèves immigrés

Bien que l’intégration puisse poser des défis particuliers, la mise en place de certaines mesures dans le milieu scolaire, telles que des programmes d’aide linguistique ainsi que des politiques d’inclusion scolaire, peut être bénéfique à la fois pour l’intégration des enfants et celle des parents dans le pays d’accueil.

Les élèves immigrés peuvent devenir un élément essentiel des systèmes d’éducation et une ressource précieuse pour leur pays d’accueil – à condition de lever rapidement les obstacles à l’intégration dans leur pays d’accueil.

À l’inverse, des lacunes sur le plan du soutien offert aux nouveaux arrivants pourraient avoir un effet important sur les activités citoyennes des immigrés, notamment en ce qui concerne l’employabilité de ces personnes et leur implication sociale à l’intérieur de la société.

Qui sont ces jeunes qui décrochent avant la fin du secondaire?

En bref…

L’école peut donc aider à l’intégration des immigrés, et ce, en soutenant les élèves immigrés tant sur le plan scolaire que social. Pour ce faire, il importe de cibler les besoins cognitifs et psychologiques de ces élèves de façon précise et précoce, pour en tenir compte dans les moyens mis en place pour faciliter leur intégration.

La réussite scolaire des immigrants et des autochtones

À ce sujet, une autre publication de l’OCDE (an anglais) explore différentes façons d’aider les élèves immigrés à réussir à l’école, en abordant notamment la question langagière, le sentiment d’appartenance à l’école, les programmes existants, la question du redoublement chez les élèves immigrés et les aspirations professionnelles et sociales de ces personnes qui ont quitté leur pays d’origine.

[Consultez le document]

 

Creative Commons Creative Commons Attribution 2.0 Generic License Howard

Dernière modification : 7 février 2017.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)