Quoi de neuf?

Le genre : un incontournable pour l’enseignement du français

La bande dessinée, le roman policier, l’article de journal, le compte rendu, la lettre ouverte, le reportage, le débat, la nouvelle, le guide d’informations, la critique de film, la chanson engagée… un nombre infini de possibilités à explorer pour un enseignement du français de qualité appuyé par les avancées de la recherche en didactique.

genre-enseignement-francais

Les caractéristiques de 50 genres pour développer les compétences langagières en français est un document qui a été conçu par les didacticiennes du français Suzanne-G. Chartrand, Judith Émery-Bruneau et Kathleen Sénéchal. L’ouvrage présente sous forme vulgarisée l’approche par le genre pour l’enseignement du français au secondaire.

Un genre, c’est…

un ensemble de productions langagières orales ou écrites qui, dans une culture donnée, possèdent des caractéristiques communes.

Par exemple, il peut s’agir de la bande dessinée, du texte d’opinion ou encore du roman d’aventure, mais aussi du message publicitaire, du débat ou de l’entrevue.

Les caractéristiques d’un genre peuvent être :

    • des caractéristiques communicationnelles ;
    • des caractéristiques textuelles ;
    • des caractéristiques sémantiques ;
    • des caractéristiques grammaticales ;
    • des caractéristiques graphiques ou visuelles (autres que les signes de la langue) ou des caractéristiques d’oralité (genres oraux).

À titre d’exemple, un message publicitaire peut entre autres se caractériser par son intention de communication qui est de « retenir l’attention d’un public cible afin de l’inciter à adopter un comportement souhaité », et ce, par l’usage de procédés tels que le slogan et l’humour) en présentant des figures de style (comme l’allitération ou l’antithèse), des images et des « marques énonciatives pour interpeler directement le destinataire ».

Justifier ses propos : entre savoirs d’expérience et nouveaux apprentissages

Le genre n’est pas un moule, une forme figée, c’est un réservoir de potentialités de la créativité humaine déterminée en partie par les conditions sociales dans lesquelles les humains vivent et créent.

Si articuler l’enseignement de la lecture et de l’écriture autour des genres fait l’objet d’un consensus dans le domaine de la recherche en didactique du français, cette approche mérite d’être clarifiée auprès des enseignants.

Un document comme celui que propose Chartrand et ses collaboratrices facilite la compréhension et la mise en œuvre de cette approche d’enseignement. On y retrouve la fiche descriptive de 50 genres autour desquels il est possible d’articuler les apprentissages du cours de français, afin de permettre aux enseignants de s’approprier les principales caractéristiques de ces genres.

La réussite en français chez les élèves québécois

L’approche par le genre permet notamment de contextualiser les contenus d’apprentissage en français et d’établir un lien étroit entre la lecture et l’écriture, en faisant lire, analyser et produire des genres précis aux élèves.

[Consultez l’article]

 

Creative Commons Creative Commons Attribution 2.0 Generic License Princeton

Dernière modification : 20 juillet 2015.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)