Croître professionnellement grâce aux réseaux sociaux

Plusieurs professeurs du collégial sont familiers avec les réseaux sociaux qu’ils utilisent à des fins personnelles; amitiés sur Facebook, partage d’intérêts sur Twitter, consultation de blogues traitant de sujets qui les passionnent, etc. Et si ces plates-formes permettaient aux enseignants de se développer aussi sur le plan professionnel?

réseaux sociaux

Dans son article paru dans la revue Pédagogie collégiale, Michelle Deschênes, professeure en Techniques d’intégration Web au Collège O’Sullivan, s’intéresse aux retombées possibles du Web social sur la pratique enseignante. Cet article joint la recherche à la pratique alors que l’auteure y présente d’une part l’étude qu’elle a conduite sur le sujet et fournit d’autre part des recommandations aux enseignants du collégial pour les aider à se former au web social.

Pourquoi et comment utiliser les médias sociaux?

Ce que l’étude révèle

Michelle Deschênes souligne que de nombreux avantages ont été observés par les professeurs ayant participé à la recherche et qui se sont joints à des groupes pédagogiques ou qui sont entrés en contact avec des collègues ou avec des experts de leur domaine.

Parmi les retombées positives soulevées, notons une facilité à :

  • effectuer une veille pédagogique
  • intégrer une communauté de recherche et d’intérêts
  • entrer en relation avec des entreprises
  • être rapidement au courant des nouveautés qui surviennent en éducation

Le perfectionnement professionnel en ligne serait profitable

Le Web social, pas une panacée

L’objectif n’est pas de remplacer les outils de perfectionnement plus formels par l’apprentissage réalisé grâce au Web social, mais plutôt d’utiliser celui-ci comme un complément.

L’article de Michelle Deschênes se conclut par des recommandations adressées aux professionnels pour les aider à entamer une démarche de formation à l’aide des réseaux sociaux.

Elle suggère notamment:

  • de sélectionner les bonnes activités et les bons outils
  • de s’impliquer progressivement
  • de confronter ses idées à celles des autres
  • d’utiliser des fonctionnalités pour faciliter le suivi

[Consulter l’article]

 

Creative Commons Creative Commons Attribution 2.0 Generic License mkhm

Dernière modification : 26 février 2016.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)