La violence dans les écoles au Québec

Dans un rapport du Groupe de recherche sur la sécurité et la violence dans les écoles québécoises (SÉVEQ) sont présentés les premiers résultats descriptifs d’une enquête visant à dresser un état des lieux de la violence dans les écoles primaires et secondaires québécoise et à le documenter au fil des ans.
violence_exclusion
Recueillies au printemps 2013 auprès d’un vaste échantillon constitué d’élèves du primaire et du secondaire, de parents et de membres du personnel scolaire, les premières données de l’enquête menée dans le cadre des activités de la Chaire de recherche sur la sécurité et la violence en milieu éducatif sont présentées dans ce document.

La violence chez les garçons et les filles : prévention et intervention

La première partie du rapport traite des aspects méthodologiques de l’enquête. Les seconde et troisième parties du rapport présentent respectivement les données recueillies auprès du primaire et du secondaire.

En conclusion, les principaux résultats sont repris en commentant brièvement les différences ou similitudes qui peuvent exister entre les écoles primaires et secondaires au regard des différents aspects étudiés, soit :

    • le climat et la vie scolaire
    • les comportements d’agression et à risques observés
    • les différents types d’agression vécus par les élèves et le personnel scolaire
    • la perception des parents de la victimisation de leurs enfants
    • les pratiques éducatives en prévention, gestion et évaluation de la violence
    • les aspects liés à la formation du personnel scolaire.

Ces informations recueillies permettent de dresser un portrait de ce qui se retrouve en moyenne dans une école primaire ou secondaire québécoise et serviront d’appui non seulement au personnel scolaire et aux parents, mais aussi aux organismes communautaires et aux décideurs qui pourront concevoir des interventions à partir de données contextualisées à la population québécoise.

La violence à l’école : formation déficitaire

À ce titre, douze points de réflexion permettant des retombées pratiques sont proposés en fin de document afin d’alimenter le débat collectif et d’orienter les actions qui seront prises pour permettre de prévenir et réduire cette violence à l’école.

[Consulter le rapport]

 

Creative Commons Creative Commons Attribution-Noncommercial 2.0 Generic License charamelody

Dernière modification : 7 octobre 2014.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)