Commentaires aux enseignants : un potentiel inexploité

L’édition 2013 de l’Enquête internationale sur l’enseignement et l’apprentissage (TALIS) portait sur les enseignants du premier cycle du secondaire et leurs chefs d’établissement. Cette analyse comparative internationale a été menée dans 200 établissements de plus de 30 pays.

commentaires enseignants

 

Qu’est-ce qui stimule les enseignants?

Ce qui ressort de l’enquête

« Dans les pays de l’enquête TALIS, la plupart des enseignants reçoivent des commentaires sur leur travail. Ceux-ci affirment que l’évaluation de leur travail et les commentaires qui leur en sont faits peuvent avoir de nombreux effets positifs sur leurs pratiques et s’inscrire à l’appui de leur développement professionnel. »

Toutefois, 50 % des enseignants jugent les dispositifs d’évaluation et de commentaire en place dans leur établissement insuffisants pour contribuer au développement de l’enseignement. En effet, de nombreux enseignants perçoivent « les systèmes de commentaire en place dans leur établissement comme des dispositifs essentiellement administratifs, déconnectés de leur évolution professionnelle. »

« L’enquête TALIS souligne la nécessité d’adopter des systèmes complets, à même d’apporter des résultats constructifs aux enseignants. »

Doit-on imposer une formation continue aux enseignants?

Le pouvoir des enseignants dans la pratique

L’enquête révélant qu’en complément de ceux émanant des chefs d’établissements, les commentaires des collègues présentent de nombreux avantages :

Les enseignants peuvent collaborer pour mettre en place des dispositifs de commentaires entre pairs afin de partager leurs connaissances sur différents aspects de l’enseignement. Des dispositifs de ce type renforcent également la collaboration entre enseignants, améliorant ainsi leur satisfaction professionnelle.

[Consulter le rapport]

 

Creative Commons Creative Commons Attribution-Noncommercial-No Derivative Works 2.0 Generic License Bonjour!den

Dernière modification : 1 juin 2017.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)