Facteurs de risque du décrochage

Une analyse de l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) identifie les principaux facteurs physiques, mentaux ou psychosociaux associés au risque élevé de décrochage chez les jeunes québécois du secondaire. Ceci contribue à la réflexion des responsables des écoles et des parents.

persévérance

Plusieurs considérations sur les plans de la sociodémographie, des habitudes de vie, de la santé physique et mentale, de l’environnement social des jeunes ou de l’adaptation sociale ont donné lieu à la publication Décrochage scolaire chez les élèves du secondaire du Québec, santé physique et mentale et adaptation sociale : une analyse des principaux facteurs associés.

Les « décrocheurs scolaires »

Les résultats de cette recherche corroborent les observations faites à partir d’autres études réalisées au Québec ou ailleurs: les élèves les plus à risque d’abandonner l’école affichent des comportements vulnérables dans de multiples sphères de leur vie :

    • pauvreté du milieu et contexte familial défavorable
    • large nombre d’heures travaillées par semaine (16h ou plus)
    • usage de la cigarette et de substances psychoactives
    • présence de plusieurs comportements à risque
    • variables défavorables portant sur la santé mentale
    • conduites violentes ou agressives

Prévenir le décrochage par le dépistage

Bien que ces facteurs fassent déjà l’objet d’intervention précoce, ces résultats incitent les différents acteurs en milieu scolaire, en milieu communautaire et en santé publique ainsi que les chercheurs à mieux prioriser les interventions dans le domaine de la persévérance et de la réussite scolaire.

[Consulter notre dossier]

[Consulter le rapport]

 

Creative Commons Creative Commons Attribution 2.0 Generic License by Phil Roeder

Dernière modification : 26 février 2016.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)