Quoi de neuf?

Les camarades de classe souffrent-ils lorsque leurs pairs redoublent?

La pratique du redoublement est contestée. Est-ce une réponse efficace aux difficultés des élèves? Répéter une année est-il bénéfique pour les apprentissages? Une étude américaine se penche sur cet enjeu en ciblant l’impact de cette pratique sur les pairs.

redoublement

L’étude de Clara Muschkin, directrice associée de la Duke University Center for Child and Family Policy, et de ses collègues Elizabeth Glennie et Audrey Beck, s’est intéressée à près de 80 000 élèves de 7e année (1ère secondaire au Québec) répartis dans 334 écoles de la Caroline du Nord.

Les chercheuses ont porté leur attention sur deux groupes en particulier: les élèves ayant redoublé une année et les élèves plus vieux que leurs collègues d’un an en moyenne.

Discipline difficile

Comme rapportée dans cet article, la présence en classe d’enfants plus âgés ou qui ont vu leur parcours académique retardé était liée à d’importants problèmes de discipline, pour tous les sous-groupes de l’étude, incluant l’origine socioculturelle, des garçons ou des filles.

À titre indicatif, si 20% des enfants de 7e année étaient plus âgés que leurs pairs, la probabilité que d’autres élèves commettent une infraction ou soient suspendus augmentait de 200%.

L’influence des pairs plus âgés

Deux groupes semblent toutefois plus affectés que les autres par l’influence de leurs pairs, soient les élèves de race blanche et les filles, peu importe leur origine ethnique.

Il est à noter que l’équipe de chercheures a pris soin de contrôler des facteurs qui auraient pu fournir des explications alternatives à leurs résultats, tels que la composition socioéconomique de l’école et le niveau d’éducation des parents.

Comme le redoublement a des répercussions à l’échelle de l’école, l’étude suggère aux éducateurs de mettre tout en leur pouvoir pour aider ces élèves plus âgés ou qui voient leur parcours scolaire ralenti. Les auteures proposent notamment de l’aide individualisée, des cours d’été ou du tutorat par les pairs.

Soutenir les jeunes plus âgés et ceux qui ont redoublé est un investissement pour la réussite et l’atmosphère propice aux apprentissages de l’école entière.

[Consulter l'article]

Creative Commons Attribution 2.0 Generic License  by  www.audio-luci-store.it 

Dernière modification : 8 janvier 2015.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)