Milieux de garde au Québec: rapport synthèse

Chaque année, les services de garde éducatifs à l’enfance doivent remettre au ministère de la Famille un rapport de leurs activités et les renseignements ainsi obtenus sont rassemblés dans un rapport synthèse.

centres_petite_enfance

Dans l’édition 2012 de ce rapport, on retrouve un portrait des services de garde éducatifs à l’enfance ainsi que des statistiques sur différents sujets, notamment sur l’administration des services de garde, leurs usagers, les membres de leur personnel et leurs conditions de travail, les responsables d’un service de garde en milieu familial (RSG), le mandat des bureaux coordonnateurs de la garde en milieu familial et les modes de garde particuliers.

Service de garde en milieu scolaire [Dossier thématique]

Le rapport est divisé en six chapitres :

1 : Portrait des entreprises de services de garde et de leur administration
2 : Familles utilisatrices et usagers
3 : Développement des enfants
4 : Personnel des centres de la petite enfance, des garderies et des bureaux coordonnateurs
5 : Responsables d’un service de garde en milieu familial
6 : Modes de garde particuliers

Le quart des enfants qui entrent à la maternelle sont « vulnérables »

Les résultats présentés dans ce rapport s’appliquent soit à l’entreprise de services de garde éducatifs à l’enfance, à la division d’entreprises de services de garde ou encore à l’installation. Tout au long du document sont mises en évidence les différences qui existent selon le type d’entreprise ou de division et, souvent, d’après la région administrative.

[Consulter le rapport]

Dernière modification : 8 janvier 2015.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)