Quoi de neuf?

Mariage ou union libre : impact sur la réussite

L’union libre au Québec est progressivement devenue une alternative au mariage comme mode de formation de la famille. L’état matrimonial des parents peut-il influencer le développement de leurs enfants? Les effets de la séparation d’une union libre ou d’un mariage diffèrent-ils?

Marriage by jcoterhals, on Flickr Solène Lardoux et David Pelletier, chercheurs au Département de démographie de l’Université de Montréal, ont réalisé une étude visant à regarder les liens entre l’état matrimonial des parents à la naissance de l’enfant, la survenue d’une rupture conjugale et le rendement scolaire des enfants en première année du primaire.
Ce dossier de recherche résume leur étude intitulée « Trajectoires conjugales des parents et rendement scolaire des enfants en première année du primaire » publiée en 2012 dans les Cahiers québécois de démographie.

[Un sentiment de responsabilité envers ses parents aurait un impact positif]

Résultats

L’étude réalisée auprès de 1 347 enfants provenant  de l’Étude longitudinale du développement des enfants  du Québec (ÉLDEQ) ne relève aucune association négative entre une naissance en union libre et le rendement scolaire au Québec.

Une certaine vulnérabilité des enfants vis-à-vis un plus faible rendement scolaire est enregistré, mais elle est d’avantage reliée à des facteurs socio-économiques que l’état matrimonial des parents. En effet, la stimulation cognitive dans le milieu familial en union libre semble être moins élevée et le milieu socio-économique et relationnel semble être plus précaire (revenu, santé et fonctionnement familial).

Quant à la séparation des parents, elle peut être liée à un plus faible rendement scolaire, mais cette relation varie essentiellement selon l’état matrimonial à la naissance et le genre de l’enfant.

[La réussite scolaire des enfants n'est pas influencée par le type d'union des parents]

Cette étude permet de mieux connaître une particularité de la société québécoise sur le plan de la trajectoire conjugale des individus [...] La forte prévalence de l’union libre permet de voir qu’à statut socio-économique semblable, l’état matrimonial des parents n’influe pas sur le rendement scolaire des enfants.

[Consulter le rapport]

Creative Commons Attribution-Noncommercial-No Derivative Works 2.0 Generic License  by  jcoterhals 

Dernière modification : 26 février 2016.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)