Entrée au secondaire stressante ? Des outils s’offrent à vous !

Peu importe notre âge, les transitions importantes de notre vie peuvent causer un certain stress. Les transitions scolaires en sont un bon exemple. Lorsque vient le moment de quitter l’école primaire pour entrer au secondaire, il est possible de déceler une augmentation du stress chez les enfants. Sonia Lupien et son équipe ont conçu un outil permettant de diminuer ce stress et de faciliter la transition vers le secondaire.

Auparavant, Sonia Lupien s’était intéressée à la production élevée d’hormones de stress chez les enfants vivant une transition scolaire importante. Son équipe a donc voulu expérimenter un moyen de s’attaquer à ce facteur pouvant nuire au cheminement des jeunes.La directrice du Centre d’études sur le stress humain (CESH) a développé le programme « Déstresse et progresse » visant à aider les enfants à vivre leur passage au secondaire de façon plus harmonieuse. Un peu plus de 500 élèves ont été observés afin de vérifier l’efficacité du programme dans la diminution du niveau d’hormones de stress ou des symptômes dépressifs chez les adolescents en transition. Des deux écoles participantes, l’une a exposé ses jeunes au programme.L’observation a permis de constater que l’exposition des jeunes à un programme scolaire pour la diminution du stress donnait des résultats intéressants au niveau de la baisse du niveau d’hormones de stress. Le programme a aussi donné lieu à l’identification d’un profil d’adolescents auprès de qui l’outil fonctionnerait davantage que chez les autres. En effet, il semble que les élèves qui présentent un haut niveau de colère lors de leur entrée au secondaire répondent au programme par une baisse significative de leurs hormones de stress.

Dernière modification : 3 mai 2018.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)