Quoi de neuf?

Des chiens viennent en aide aux élèves en difficulté

Image1

La thérapie assistée ou facilitée par l’animal est l’une des formes de la zoothérapie utilisée pour aider des enfants à développer des habiletés sociales. Ce mode d’intervention en milieu scolaire est assez nouveau et encore peu documenté.

Il a été expérimenté récemment par une équipe de recherche auprès d’élèves présentant des troubles de comportement ou une déficience intellectuelle, ainsi qu’un groupe de jeunes sans besoin particulier.

Entrevue réalisée avec madame Karine-Nancy Tremblay, neuropsychologue et professeure en adaptation scolaire, à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC). Nous tenons aussi à remercier spécialement la collaboration de Véronique D’Amours et Lise Santerre.

Madame Tremblay et sa collègue, Emmanuelle Fournier-Chouinard, psychologue, enseignante en zoothérapie et directrice du Centre Humanimal, ont mené une recherche intervention dans deux écoles primaires de la commission scolaire des Rives-du-Saguenay. Sans oublier l’apport des autres collaboratrices, dont Manon Doucet, professeure en adaptation scolaire à l’UQAC et co-chercheuse sur le projet ainsi que Catherine Gagné, directrice des services éducatifs jeune à la commission scolaire des Rives-du-Saguenay qui s’est impliquée comme responsable du milieu de pratique pour le projet.

Quelques années plus tôt, Mesdames Tremblay et Fournier-Chouinard avaient travaillé ensemble dans un centre de réadaptation en déficience intellectuelle et trouble envahissant du développement. C’est là qu’elles ont décidé de faire de l’intervention en zoothérapie auprès des jeunes en difficulté en conjuguant leurs ressources. Lorsque l’opportunité s’est présentée, souligne madame Tremblay, nous n’avons pas hésité, car nous voulions faire connaître cette modalité d’intervention dans le milieu scolaire.

[Lire la suite de l'article]

 

Nos suggestions

Le cheval, outil de rééducation en orthopédagogie (Infobourg)

    La motivation : un facteur clé de la rééducation d’un enfant aux prises avec un trouble ou une difficulté d’apprentissage. Voici une façon fort originale et efficace de la stimuler : la zoothérapie, plus particulièrement avec le cheval.

L’intervention en zoothérapie, une approche alternative qui fait ses preuves (PRCQ)

    La zoothérapie est une thérapie alternative qui utilise la proximité d’un animal domestique ou de compagnie auprès d’une personne souffrant de troubles mentaux ou physiques, pour réduire le stress ou les conséquences d’un traitement médical ou des problèmes postopératoires.

Consultez notre bibliothèque virtuelle (Diigo)

      Pour plus de détails sur cette recherche intervention, communiquez avec madame

Karine-Nancy Tremblay

    .

Dernière modification : 16 septembre 2013.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

2 commentaires

  1. [...] La thérapie assistée ou facilitée par l’animal est l’une des formes de la zoothérapie utilisée pour aider des enfants à développer des habiletés sociales. Ce mode d’intervention en milieu scolaire est assez nouveau et encore peu documenté. Il a été expérimenté récemment par une équipe de recherche auprès d’élèves présentant des troubles de comportement ou une déficience intellectuelle, ainsi qu’un groupe de jeunes sans besoin particulier.  [...]

    Commentaire inapproprié ?



     ou annuler

  2. [...] Des chiens viennent en aide aux élèves en difficulté cartes heuristiques [...]

    Commentaire inapproprié ?



     ou annuler

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)

Design adaptatif : Les Dompteurs de souris   | Conception du site : iXmedia   |  Icônes : Komodo Media   |  Google+