Quoi de neuf?

Adapter l’enseignement aux apprenants dyslexiques : c’est possible !

255/365: Dyslexia by by Janine, on FlickrPlusieurs étudiants doivent faire face à des difficultés supplémentaires pendant leur parcours scolaire. Par exemple, certains d’entre eux doivent composer avec différentes intensités de la dyslexie. Le dernier numéro du fascicule Le Tableau propose une réflexion sur un enseignement qui tiendrait compte de la dyslexie.

Ruth Philion, professeure à l’UQO, et Martine de Grandpré, conseillère pédagogique à la même université répondent à plusieurs questions au sujet de la dyslexie. Par exemple, elles identifient différentes raisons pour lesquelles un enseignant devrait se préoccuper de la dyslexie chez ses étudiants :

  • la dyslexie peut apparaître de différentes façons en fonction de l’expérience de l’étudiant et de son programme d’études;
  • la dyslexie rend la lecture très complexe pour plusieurs personnes, ce qui rend difficile la réussite des études supérieures;
  • comme l’équité est une valeur importante dans notre société, l’égalité des chances doit être respectée pour chaque étudiant.

Le fascicule présente plusieurs éléments ayant été identifiés par la recherche comme étant des facteurs positifs pour faciliter la lecture des dyslexiques. Notons entre autres l’entraide, l’utilisation d’un logiciel d’assistance à la lecture ou de révision linguistique et le recours à un tuteur.

Les enseignants pourront y trouver des idées afin d’adapter leur pratique pour favoriser le cheminement des étudiants aux prises avec des problèmes de lecture. Permettre à la classe d’avoir accès aux documents et aux notes de cours avant la séance ou prévoir un résumé des points saillants à la fin du cours de manière visuelle peut donner un coup de pouce à tous les étudiants. Le fascicule contient également quelques idées à appliquer en contexte d’examen.

[Consulter le fascicule]

Creative Commons Attribution-Noncommercial-No Derivative Works 2.0 Generic License Image by Janine

Dernière modification : 12 février 2015.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

2 commentaires

  1. [...] Adapter l’enseignement aux apprenants dyslexiques : c’est possible ! [...]

    Commentaire inapproprié ?



     ou annuler

  2. [...] Adapter l’enseignement aux apprenants dyslexiques : c’est possible ! Quoi de neuf? Adapter l’enseignement aux apprenants dyslexiques : c’est possible ! Publié le [...]

    Commentaire inapproprié ?



     ou annuler

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)