Quoi de neuf?

Les stéréotypes négatifs sur les garçons nuisent à leurs résultats scolaires

PEM-BYM-00055 Skoleklasse med lærer i k by Perspektivet Museum, on FlickrTrès tôt, les jeunes garçons s’estiment académiquement inférieurs aux filles et ils croient que les adultes pensent de la même manière. Ces stéréotypes négatifs envers les garçons peuvent nuire à leurs rendements académiques. D’autre part, les persuader que les filles et les garçons sont égaux académiquement est susceptible de les aider à réussir.Texte traduit et adapté de Negative Stereotypes About Boys Hinder Their Academic Achievement publié sur le site EurekAlert!


Telles sont les conclusions d’une nouvelle recherche publiée dans la revue Child Development, menée par l’Université du Kent. Celle-ci visait à déterminer les causes de la sous-performance des garçons à l’école.

Bonny L. Hartley, responsable de la recherche, explique que « […] la performance des gens souffre lorsqu’ils pensent que d’autres peuvent les percevoir d’une façon négative, que ce soit par des stéréotypes raciaux, de classes sociales ou autres stéréotypes sociaux, tels que ceux liés au sexe ».

Hartley a effectué trois études auprès d’élèves caucasiens d’Angleterre, qui visaient à évaluer le rôle des stéréotypes concernant le sexe des élèves. Il a constaté qu’à partir d’un très jeune âge, les enfants pensent que les garçons sont académiquement inférieurs aux filles. De plus, les études réalisées suggèrent que les enfants croient que les filles se comportent mieux, ont un meilleur rendement et comprennent leur travail plus que les garçons.

« Dans de nombreux pays, les garçons trainent derrière les filles à l’école », stipule Hartley. « Ces études suggèrent que les stéréotypes négatifs sont acquis dès les premières années d’école primaire. Toutefois, il est possible d’améliorer la performance des garçons et ainsi combler le fossé entre les sexes, en véhiculant des messages égalitaires en s’abstenant de pratiques telles que la division des classes en fonction du sexe ».

Consulter l’article

Creative Commons Attribution-Noncommercial-No Derivative Works 2.0 Generic LicenseImage by Perspektivet Museum

Dernière modification : 17 septembre 2013.

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

4 commentaires

  1. [...] < polémiques scolaires < éducation < spoutnik Get flash to fully experience Pearltrees Les stéréotypes négatifs sur les garçons nuisent à leurs résultats scolaires — RIRE <b>Quoi de neuf? </b> Les stéréotypes négatifs sur les garçons nuisent à leurs [...]

    Commentaire inapproprié ?



     ou annuler

  2. [...] Les stéréotypes négatifs sur les garçons nuisent à leurs résultats scolaires — RIRE <i>*slogan utilisé par l’association Mix-cité </i> Ça faisait longtemps que nous n’avions pas parlé de livres qui combattent les clichés sexistes, et vous savez à quel point ça me tient à cœur. Voici trois albums devenus des classiques et un livre pour les parents pour aller plus loin. Marre du rose ! Elle c’est le noir qu’elle aime alors pourquoi elle mettrait du rose ? [...]

    Commentaire inapproprié ?



     ou annuler

  3. [...] Très tôt, les jeunes garçons s’estiment académiquement inférieurs aux filles et ils croient que les adultes pensent de la même manière. Ces stéréotypes négatifs envers les garçons peuvent nuire à leurs rendements académiques. D’autre part, les persuader que les filles et les garçons sont égaux académiquement est susceptible de les aider à réussir.  [...]

    Commentaire inapproprié ?



     ou annuler

  4. [...] Très tôt, les jeunes garçons s’estiment académiquement inférieurs aux filles et ils croient que les adultes pensent de la même manière. Ces stéréotypes négatifs envers les garçons peuvent nuire à leurs rendements académiques. D’autre part, les persuader que les filles et les garçons sont égaux académiquement est susceptible de les aider à réussir.  [...]

    Commentaire inapproprié ?



     ou annuler

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)

Design adaptatif : Les Dompteurs de souris   | Conception du site : iXmedia   |  Icônes : Komodo Media