Quoi de neuf?

La lecture pour garder les jeunes à l’école

Tome Reader by Ozyman, on FlickrPlusieurs études ont déjà démontré l’importance de favoriser la lecture le plus tôt possible chez les enfants. La compétence en lecture est effectivement à la base du développement des compétences fondamentales pour la réussite académique des élèves. Il semblerait que cette aptitude, en plus de favoriser l’apprentissage, ait un impact sur les risques de décrochage. Une étude du Groupe de recherche sur les environnements scolaires (GRES) menée à l’Université de Montréal met en lumière cette affirmation.

Les difficultés en lecture, en écriture et en mathématiques pendant le début du primaire ont été identifiées comme des indicateurs de risque pour le décrochage scolaire au niveau secondaire. L’étude portait sur les parcours du préscolaire qui peuvent influencer la réussite académique par la suite. Les chercheurs affirment que mettre l’emphase sur les compétences de base (la lecture, l’écriture et les mathématiques) et sur l’engagement scolaire est primordial pour favoriser l’éducation des jeunes.

Les données ont été recueillies auprès des mêmes élèves du primaire à 7 ans, et puis plus tard à 12 ans. Les élèves à risque ont été identifiés puis suivis en fonction des informations qu’ils ont données aux chercheurs. Deux groupes d’élèves à risque ont été créés : les jeunes ayant des problèmes de discipline et ceux n’en ayant pas.

L’objectif principal était de cerner les indicateurs du décrochage scolaire afin de pouvoir prévoir et éviter l’abandon le plus tôt possible dans le parcours des enfants. Un autre constat préoccupant de l’étude réside dans la propension plus grande des garçons à être susceptibles de ne pas terminer leurs études. Le problème est flagrant chez les élèves ayant quelques troubles de discipline.

[Consulter l’article]

Creative Commons Attribution-Noncommercial-Share Alike 2.0 Generic License by Ozyman

Dernière modification : 17 mars 2015.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

2 commentaires

  1. quelle est la part de claveau, de Ozyman dans cet article?

    Commentaire inapproprié ?



     ou annuler

  2. Par Bruno Hubert le 22 juillet 2013 à 10:10

    Bonjour,

    Madame Carolann Claveau est la rédactrice de plusieurs articles pour le portail du RIRE. Elle vous présente les nouvelles recherches en éducation.

    L’image de l’article provient d’un utilisateur nommé Ozyman. Nous devons l’indiquer afin de préserver les droits d’auteur associés à la photo.

    Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas.

    Bruno Hubert
    Chargé de la veille et du RIRE

    Commentaire inapproprié ?



     ou annuler

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)