Cours en ligne : une plus grande charge de travail pour l’enseignant ?

images (8)Texte traduit et adapté de Teaching time investment: Does online really take more time than face-to-face?, publié sur le site The International Review of Research in Open and Distance Learning le 29 juin 2012.

De plus en plus d’établissements d’enseignement se tournent vers les cours en ligne pour répondre à une demande grandissante. Les chercheurs Rebecca Van de Vord et Korolyn Pogue de l’Université de l’État de Washington se sont demandé si l’idée reçue que l’enseignement en ligne nécessite une charge de travail plus grande que l’enseignement en présentiel, c’est-à-dire donné en classe, est fondée. Une question fort légitime étant donné le contexte actuel en éducation.

Les chercheuses ont étudié le cas de six enseignants donnant des cours en présentiel et de quatre enseignants donnant des cours en ligne. Tous les enseignants ont, pendant six semaines, noté le nombre de minutes qu’ils ont dû investir pour chacune de leurs tâches reliées à l’enseignement telles que l’interaction avec les étudiants, l’évaluation des travaux des étudiants, la préparation et la modification des cours, la notation et la gestion des problèmes techniques.

Van de Vord et Pogue restent prudentes dans l’interprétation des résultats de leur étude, car il est difficile de comparer les cours en présentiel et en ligne. Plusieurs facteurs peuvent faire varier le temps nécessaire à l’enseignement d’un cours comme le contenu, les étudiants et même l’enseignant.

Les chercheuses ont comparé le temps investi par les enseignants selon le type de cours donné, utilisant la médiane plutôt que la moyenne comme élément de comparaison. La compilation des données a révélé un investissement de temps de 13,88 minutes par étudiant pour les cours en présentiel et de 12,32 minutes par étudiant pour les cours en ligne, ce qui laisserait croire à première vue que les cours en présentiel demande une charge de travail plus grande que les cours en ligne.

Cette étude permet d’observer des différences intéressantes lorsqu’on compare de façon plus précise chacune des tâches de l’enseignant selon le type de cours. On note, entre autres, que pour les cours en présentiel, c’est l’interaction avec les étudiants qui demande le plus de temps alors que l’évaluation des travaux est ce qui occupe le plus les enseignants des cours en ligne.

[Consulter l’article]

Dernière modification : 9 janvier 2015.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

4 commentaires

  1. […] De plus en plus d’établissements d’enseignement se tournent vers les cours en ligne pour répondre à une demande grandissante. Les chercheurs Rebecca Van de Vord et Korolyn Pogue de l’Université de l’État de Washington se sont demandé si l’idée reçue que l’enseignement en ligne nécessite une charge de travail plus grande que l’enseignement en présentiel, c’est-à-dire donné en classe, est fondée. Une question fort légitime étant donné le contexte actuel en éducation.  […]

    Commentaire inapproprié ?

  2. […] De plus en plus d’établissements d’enseignement se tournent vers les cours en ligne pour répondre à une demande grandissante. Les chercheurs Rebecca Van de Vord et Korolyn Pogue de l’Université de l’État de Washington se sont demandé si l’idée reçue que l’enseignement en ligne nécessite une charge de travail plus grande que l’enseignement en présentiel, c’est-à-dire donné en classe, est fondée. Une question fort légitime étant donné le contexte actuel en éducation.  […]

    Commentaire inapproprié ?

  3. Par Cours en ligne : une plus grande charge de travail pour l’enseignant ? | Nouvelles des TICE | Scoop.it le 10 juillet 2012 à 9:57

    […] De plus en plus d’établissements d’enseignement se tournent vers les cours en ligne pour répondre à une demande grandissante. Les chercheurs Rebecca Van de Vord et Korolyn Pogue de l’Université de l’État de Washington se sont demandé si l’idée reçue que l’enseignement en ligne nécessite une charge de travail plus grande que l’enseignement en présentiel, c’est-à-dire donné en classe, est fondée. Une question fort légitime étant donné le contexte actuel en éducation.  […]

    Commentaire inapproprié ?

  4. […] De plus en plus d’établissements d’enseignement se tournent vers les cours en ligne pour répondre à une demande grandissante. Les chercheurs Rebecca Van de Vord et Korolyn Pogue de l’Université de l’État de Washington se sont demandé si l’idée reçue que l’enseignement en ligne nécessite une charge de travail plus grande que l’enseignement en présentiel, c’est-à-dire donné en classe, est fondée. Une question fort légitime étant donné le contexte actuel en éducation.  […]

    Commentaire inapproprié ?

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)