Formation des enseignants : répondre aux émotions des enfants

images (12)Texte traduit et adapté de Teachers may need training to respond to children’s emotions, publié sur le site de l’Université de l’Illinois le 7 juin 2012.

Certains enseignants ne sont pas préparés à aider les jeunes enfants à apprendre comment gérer leurs émotions. Lorsque c’est le cas, le personnel enseignant a tendance à répondre aux émotions des enfants d’une manière qui reflète celle avec laquelle ils ont été éduqués. Cette aptitude à gérer la frustration doit être enseignée aux enfants d’âge préscolaire. Nancy McElwain, professeure à l’Université de l’Illinois, a mené une recherche sur le sujet.

Pour l’étude, 24 étudiants en enseignement ont rempli une autoévaluation portant sur leurs propres réponses aux situations émotives ainsi que leur conception de la meilleure manière d’intervenir auprès des enfants et de leurs émotions. Par la suite, chacun des étudiants a été observé plusieurs fois dans leurs interactions avec les enfants. Les chercheurs observaient les réponses de l’étudiant aux manifestations d’émotions positives et négatives chez les enfants.

Le résultat de l’observation a démontré que les enseignants en devenir qui avaient mentionné utiliser des stratégies efficaces dans la gestion de leurs propres émotions (par exemple, réfléchir à une situation stressante en la voyant sous un autre jour) offraient plus de support aux enfants lorsqu’ils vivaient des débordements émotifs.

Les chercheurs voudraient que les enseignants apprennent des stratégies de gestion d’émotions dans le cadre de leur formation professionnelle. En ce qui concerne les émotions négatives, l’enseignant peut aider l’enfant à mieux comprendre les événements et à contrôler ses émotions. Dans le cas des manifestations émotionnelles plus positives, une intervention est également possible. Les chercheurs mentionnent qu’il est important d’encourager les émotions positives. Une chose est sure, les enfants ont besoin d’accompagnement afin de développer la capacité de gérer eux-mêmes leurs émotions.

[Consulter l’article]

Dernière modification : 9 janvier 2015.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)