Les mathématiques plus accessibles pour les non-voyants

images (2)Texte traduit et adapté de App turns tablet into math aid for visually impaired students, publié sur le site de l’Université de Vanderbilt le 5 mars 2012

Pour les élèves évoluant avec un trouble important de la vue, certains aspects de leur parcours scolaire représentent un énorme défi. Notons entre autres l’apprentissage des mathématiques. En effet, il peut être assez périlleux de perfectionner ses compétences en algèbre, en géométrie et en interprétation de graphiques lorsqu’il est impossible de compter sur ses yeux. Une étudiante chercheuse et son professeur de l’Université de Vanderbilt se sont penchés sur le problème et proposent une piste de solution : une application spéciale pour tablettes numériques.

Le projet

Lorsque le sens de la vue ne peut pas être utilisé à sa pleine capacité, il faut se retourner vers ses autres sens afin de compenser. L’application pour tablettes que propose Jenna Gorlewicz en est une qui utilise le son et le toucher pour aider les élèves à se représenter les concepts mathématiques expliqués par le professeur. La chercheuse a programmé les tablettes afin qu’elles vibrent ou qu’elles génèrent un son spécifique lorsque le doigt de l’élève touche une ligne, une courbe ou une forme qui apparait à l’écran. Les vibrations et les sons émis peuvent varier de multiples manières, ce qui permet de les associer à différents concepts.

Si une de ces tablettes étaient reliée sans fil à l’ordinateur de l’enseignant, la projection destinée à toute la classe apparaîtrait aussi sur l’écran de l’appareil, donnant ainsi l’opportunité à l’étudiant non-voyant d’avoir accès à la matière en temps réel.

Rétroaction

Bien que les élèves doivent se familiariser avec certaines représentations offertes par la tablette, il semblerait que cet outil s’avère fort utile. L’application a été testée auprès de deux étudiants et de leur enseignante. Tous trois s’accordent pour dire que l’utilisation de la tablette rend la matière plus accessible. L’application permet aux élèves non-voyants de se sentir sur un même pied d’égalité que leurs camarades de classe. C’est donc un pas de plus vers la réussite de la pratique inclusive.

[Consulter l’article]

Dernière modification : 7 septembre 2016.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)