Le blogue: un moyen de favoriser l’écriture au primaire

iClasse_1-v1_460x303Stéphane Allaire et son groupe de recherche de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) ont mené une étude portant sur l’utilisation du blogue comme pratique d’écriture dans les classes du primaire. Les chercheurs ont voulu documenter des environnements d’apprentissage axés sur l’utilisation du blogue à des fins de développement de la compétence à écrire chez les élèves du primaire.

Plusieurs écrits ont démontré l’importance de la diversité des activités d’écriture en classe. En plus de la variété, l’écriture doit également être pratiquée sur une base quotidienne dans la classe de français, certes, mais également dans les autres disciplines. Certains ont mentionné le rôle primordial de l’enseignant. Son enthousiasme et l’importance qu’il accorde à l’écriture a une grande influence sur la perception des élèves. Ces éléments sont quelques pistes de réflexion ayant mené aux différents constats du groupe de recherche de l’UQAC. Comme très peu d’écrits officiels se sont penchés sur l’utilisation du blogue au primaire, l’étude constitue une initiative originale dans le prolongement de la réflexion sur l’écriture.

Voici les objectifs poursuivis par l’étude :

  • décrire le contexte des environnements d’apprentissage retenus ;
  • mesurer la motivation des élèves et leur rapport à l’écrit ;
  • expliquer les interventions effectuées par les enseignants ;
  • expliquer comment les processus et stratégies d’écriture sont mis de l’avant par les élèves ;
  • analyser les écrits produits sur le blogue par les élèves.

Les résultats

L’étude a regroupé en quatre aspects les différentes observations servant à l’interprétation des résultats : le contexte de l’environnement d’apprentissage, la dimension affective de l’écriture, la dimension cognitive ainsi que le produit de l’écriture. Il est possible de constater que dans les deux classes observées la différence entre les garçons et les filles en ce qui concerne le concept de soi est disparu à la fin de l’année scolaire. Dans les deux cas, les élèves qui ont utilisé le blogue n’ont pas l’impression que l’écriture leur permet de s’approprier les apprentissages qui doivent être effectués. La motivation des élèves augmente de manière significative entre le début et la fin de l’année scolaire.

L’étude a également permis de constater certains faits. Par exemple, un concept élevé de soi semble influencer l’utilisation de phrases plus complexes.

Dans la classe où les élèves avaient le choix d’utiliser le blogue ou non, les élèves qui ont choisi cette option avaient un meilleur concept de soi que les autres. Ceux qui n’ont pas utilisé le blogue ont l’impression que l’écriture les aide à s’approprier les apprentissages nécessaires. Ces derniers voient également leur motivation diminuer de façon significative entre le début et la fin de l’année scolaire.

L’étude a permis d’amasser plusieurs informations en ce qui concerne l’écriture en classe au primaire. L’équipe prépare maintenant une nouvelle étude sur le blogue et l’écriture au secondaire.

À lire sur le même sujet

Le blogue et l’écriture (RIRE)

Dossier sur l’utilisation du blogue et le développement de l’écriture au primaire dans lequel figure un article du chercheur Stéphane Allaire, spécialiste des communautés d’apprentissage, et de son équipe de l’Université du Québec à Chicoutimi.

[Aller au dossier]

Dernière modification : 1 août 2016.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)