La messagerie texte bénéfique au développement de la littératie

téléchargement (13)Texte traduit et adapaté de Research Finds Text-Messaging Improves Children’s Spelling Skills, publié sur le site du New York Times le 25 janvier 2011.
L’utilisation croissante de la messagerie texte (SMS) par les jeunes préoccupe plusieurs parents et éducateurs. Ces derniers craignent que les abréviations des SMS nuisent au développement des compétences en lecture et en écriture.

Une nouvelle étude de l’Université de Coventry n’a pas pu prouver que l’utilisation des SMS nuisait aux compétences en littératie des jeunes. En fait, la recherche montre plutôt que les abréviations SMS faciliteraient la lecture, l’écriture et la maitrise de l’orthographe.

L’étude, qui doit être publié dans le Journal of Computer Assisted Learning le mois prochain, a voulu connaitre l’impact de l’utilisation de la messagerie texte chez 114 enfants de 9-10 ans. Les chercheurs ont réparti les 114 élèves qui n’avaient jamais utilisé de téléphone cellulaire dans un groupe expérimental (avec téléphone) et dans un groupe témoin (sans téléphone).

Une meilleure orthographe grâce aux SMS?

En se basant sur une série de tests en lecture et en orthographe, les chercheurs ont constaté l’apport important des SMS dans le développement des compétences en orthographe chez les enfants du groupe expérimental. L’étude a clairement mis en évidence que cet apport n’était pas lié à l’accès au téléphone, ni même à la fonction de messagerie, mais spécifiquement à l’utilisation du langage SMS par les enfants.

Selon Clare Wood, coauteure de l’étude, « On peut expliquer ce phénomène en partie par la nature phonétique des SMS qui sont très populaires au sein de ce groupe d’âge. De plus, les consciences phonologique et alphabétique qui sont nécessaires à l’écriture et au décodage des SMS soutiennent également le développement des compétences en lecture. »

Enfin, dans leur article à paraitre, les chercheurs ajoutent que les SMS offrent l’avantage de constituer « une nouvelle avenue qui permet aux élèves de pouvoir s’exprimer à l’écrit à l’extérieur du cadre scolaire. »

Dernière modification : 7 décembre 2014.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 3,00 sur 5)

3 commentaires

  1. Par Tweets that mention La messagerie texte bénéfique au développement de la littératie — RIRE -- Topsy.com le 31 janvier 2011 à 8:33

    […] This post was mentioned on Twitter by Jacques Cool, Lycée Jules Fil and guylainer99, RIRE_CTREQ. RIRE_CTREQ said: [RIRE] La messagerie texte bénéfique au développement de la littératie http://bit.ly/enZFxd […]

    Commentaire inapproprié ?

  2. Par Jean Bourque le 13 février 2011 à 10:39

    Bonjour,

    Est-ce que cette étude peut être considérée comme objective? Ou, peut-il y avoir un biais important selon la source de l’étude?

    Personnellement, j’ai de sérieux doutes sur l’influence positive de la messagerie sur l’acquisition d’une bonne orthogrpahe lexicale et grammaticale.

    Jean Bourque.

    Commentaire inapproprié ?

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)