La scolarité au Québec selon les régions

téléchargement (22)
L’Institut de la Statistique du Québec (ISQ) vient de publier un portrait de la scolarité selon les régions du Québec. Parmi les fait saillants exposés dans la brochure Coup d’oeil sociodémographique (décembre 2010), voici ce qui a retenu l’attention du RIRE.

    – la population québécoise est plus scolarisée qu’auparavant. « En 2006, moins d’une personne sur dix (8,7 %) de 25 à 34 ans n’avait pas de diplôme au Québec, alors que plus de deux sur cinq (40,9 %) âgées de 65 ans et plus se retrouvaient dans la même situation »

– Les régions qui obtiennent les taux de non-diplomation les plus bas sont Montréal (21,5%) et la Capitale-Nationale (19,1%). Ces régions sont aussi celles qui présentent la plus grande proportion de diplômés universitaires.

– Le Nord-du-Québec (46,8%) et l’Abitibi-Témiscamingue (35,3%) sont les deux régions où le nombre de non-diplômés est le plus élevé.

– Les formations universitaires en éducation sont beaucoup moins populaires aujourd’hui qu’avant. Environ 25% des personnes de 55 à 64 ans sont titulaires d’un diplôme en éducation, alors qu’on n’en compte seulement que 12,5% chez les 15-34 ans. À l’inverse, les programmes en « mathématiques, informatique et sciences de l’information » sont beaucoup plus en vogue auprès des jeunes diplômés que chez leurs ainés.

[Consulter la brochure]

Dernière modification : 8 décembre 2014.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Un commentaire

  1. Par Tweets that mention La scolarité au Québec selon les régions — RIRE -- Topsy.com le 6 décembre 2010 à 13:02

    […] This post was mentioned on Twitter by Liane Sousa, RIRE_CTREQ. RIRE_CTREQ said: [RIIRE] La scolarité au Québec selon les régions http://bit.ly/f62WeQ […]

    Commentaire inapproprié ?

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)